Le Yukon devient une destination touristique recherchée depuis la ruée vers l’or du Klondike, immortalisée par plusieurs écrivains, dont Jack London et Robert Service, qui décrivent aussi la beauté de son territoire, ses merveilles naturelles et la possibilité d’y pratiquer une chasse et une pêche incomparable. Aujourd’hui, le tourisme est la deuxième industrie du Yukon.

Les touristes s’y rendent pour des voyages d’aventure le long de ses rivières et de ses lacs, pour chasser ou pêcher, pour observer les animaux, pour participer aux festivals et visiter des sites historiques. Par exemple, la ville de Dawson possède un Palace Grand Théâtre qui présente des spectacles sur la ruée vers l’or et le Diamond Tooth Gertie’s Gambling Hall, où vous pouvez voir des spectacles de danse avec Gertie et les Gertie Girls, ainsi que jouer au blackjack ou à la roulette. On peut aussi emprunter le célèbre Sentier Chilkoot, parcouru par des milliers de chercheurs d’or.Ceux qui s’y rendent en été ont l’opportunité de parcourir des rivières bordées de forêts boréales, où les ours, les orignaux et les loups ne manqueront pas de prendre la pose et de faire un joli sourire devant les appareils photos. De plus, en cette saison, le soleil se couche tard et se lève tôt.

En hiver, les traîneaux tirés par des chiens, la motoneige et le ski de fond attirent les sportifs. Le soleil est beaucoup plus paresseux qu’en été et il a bien du mal à se lever, mais c’est l’occasion d’admirer de magnifiques aurores boréales.

Enfin, si vous êtes chanceux, vous pouvez faire de la prospection et devenir millionnaire en découvrant l’or caché dans le sous-sol du Yukon.

On trouve au Yukon un grand nombre d’hôtels, de gîtes, de motels et de campings. À Whitehorse, capitale du Yukon, on peut louer tous les modèles, ou presque, d’autos.

Le moyen le plus facile pour se rendre au Yukon est l’avion. Des vols réguliers partent des aéroports de Vancouver, Calgary et Edmonton. Cependant, il est aussi possible de prendre un bus ou de voyager en auto, mais il ne faut pas oublier que les distances sont considérables. En outre, des ferries en provenance de la Colombie-Britannique et de l’Alaska relient cette région du Canada au monde extérieur.

Sur le territoire du Yukon, on retrouve trois parcs nationaux, soit Ivvavik, Kluane et Vuntut, ainsi que quatre parcs territoriaux.

Les principales routes touristiques sont la Route de l’Alaska, la Route du Klondike, qui relie Skagway et Dawson City, la Route de Haines, reliant Haines en Alaska et Haines Junction au Yukon, la Route Dempster, qui relie Inuvik, dans les Territoires du Nord-Ouest, et la route du Klondike. Toutes ces routes sont goudronnées, à l’exception de la route Dempster. Les routes d’importance secondaire sont la route Robert Campbell qui relie Watson Lake à Faro et Ross River, ainsi que la Route Silver Trail, entre les anciennes communautés minières de Mayo, Elsa et Keno City. La communauté d’Old Crow, au nord du territoire, ne peut être atteinte que par avion.

Finalement, pour répondre à certaines questions de lecteurs angoissés, disons qu’on ne doit prendre aucune vaccination particulière pour voyager au Yukon, et que le voltage électrique y est le même que partout au Canada, soit 110 volts.

Lire aussi :