Sur près de 35 mille personnes vivant au Yukon, environ 25 mille personnes résident dans la ville de Whitehorse, le centre politique, administratif, économique et culturel du Territoire. La ville de Dawson, ancienne capitale du Yukon, est beaucoup moins peuplée. On y compte environ 1500 résidents. Watson Lake, située sur la Route de l’Alaska, est le centre économique du sud-est du Yukon. En outre, la ville de Faro, jadis un important centre minier, joue encore un rôle important, mais la ville a vu sa population diminuer depuis la fermeture des mines vers la fin du XXe siècle.

Historiquement, l’industrie la plus développée dans le Territoire du Yukon est l’exploitation minière. Les ressources naturelles y sont considérables et on y extrait du plomb, du zinc, de l’argent, de l’or, du cuivre et d’autres métaux et minerais.

Parmi les autres ressources économiques de la région, on remarque la production d’énergie électrique et le tourisme, qui sont en constant développement. Par contre, la chasse professionnelle, le piègeage et la pêche sont en déclin.

Mais si vous pensez vous rendre au Yukon pour chercher de l’or et faire fortune, vous ne serez pas seul, des centaines de prospecteurs se rendent régulièrement sur ce territoire. Il est fortement recommandé de consulter le gouvernement du Yukon avant de commencer des recherches afin de respecter les lois régissant la prospection.

Aujourd’hui cependant, l’industrie minière perd sa première place traditionnelle. En effet, c’est le gouvernement (à tous les niveaux - municipal, régional, territorial et fédéral) qui est l’employeur le plus important. Près de la moitié de la population économiquement active du Yukon travaille pour le gouvernement. Le nombre de personnes employées dans l’industrie touristique - agences de voyages, accompagnement, restauration, hôtellerie, gîtes et campings, personnel des parc nationaux et territoriaux, etc., est en constante augmentation.

L’agriculture ne joue pas un rôle significatif. Par contre, le gouvernement du Territoire du Yukon a de vastes projets pour la foresterie, aussi ce domaine peut-il à l’avenir présenter des opportunités pour les chercheurs d’emploi.

Quant au secteur manufacturier, on produit au Yukon des meubles, des fenêtres en vinyle, des armatures de poutres, des vêtements, des produits artisanaux, des bijoux en or et divers autres articles.

Il est difficilement envisageable de vivre au Yukon sans parler l’anglais, mais il existe une école francophone à Whitehorse de niveau primaire et secondaire.

Pour se rendre au Yukon, le plus simple est de prendre l’avion depuis Vancouver, Calgary ou Edmonton, d’où les vols sont presque quotidiens. On peut également y aller en auto ou en bus, mais c’est un long voyage. Il est aussi possible de rejoindre le Territoire en ferry à partir de la Colombie-Britannique ou de l’Alaska.

Voir aussi :