Le tristement célèbre crash du vol 111 est une tragédie survenue le 2 septembre 1998, quand l’avion McDonnel Douglas MD-11 de la compagnie Swissair s’est écrasé dans la baie de St. Margarets, en Nouvelle-Écosse, à 1 km au nord-ouest du village de Peggy’s Cove, près de la ville d’Halifax.

Il s’agissait d’un vol régulier de la Swissair au départ de l’aéroport JFK de New York à destination de Genève-Cointrin. L’appareil était immatriculé HB-1WF et baptisé “Vaud”.

La catastrophe a eu lieu après qu’un incendie se soit déclaré à la suite d’un court-circuit dans un câblage défectueux. L’avion sombre dans l’océan Atlantique et les 215 passagers et 14 membres d’équipage perdent la vie.

Aujourd’hui, deux monuments aux victimes de la catastrophe ont été érigés à chacun des deux endroits de la baie les plus proches du lieu de l’accident, soit sur les pointes de Whalesback et de Bayswater.

Le lieu de l’écrasement et les deux monuments forment un triangle. Trois encoches sur le monument de Whalesback forment le chiffre 111, et la vue depuis celles-ci pointe vers le site de l’écrasement de l’avion.

Une plaque sur le monument de Whalesback dit en anglais et en français: “à la mémoire des 229 hommes, femmes et enfants à bord du Vol 111 de la Swissair qui ont perdu la vie au large de ces côtes le 2 septembre 1998. Ils appartiennent maintenant au ciel et à la mer. Qu’ils reposent en paix.”

Sur le monument de Bayswater sont gravés les noms des 229 victimes et une roche indique le site de l’écrasement.