Les Laboratoires de Chalk River (Chalk River Laboratories ou CRL en anglais, anciennement Chalk River Nuclear Laboratories) constituent le centre de recherche nucléaire canadien le plus célèbre. Ce centre est situé à 182 kilomètres d’Ottawa, capitale du Canada. Il est administré par l’agence d’Énergie Atomique du Canada (Atomic Energy of Canada).

Le Centre fut créé en 1942, au cours de la Seconde guerre mondiale, par les gouvernements de la Grande-Bretagne et du Canada, afin d’effectuer les recherches pour créer une bombe atomique. D’abord, ses laboratoires furent établis à Montréal, mais en 1944, ils ont été transférés dans la zone de la rivière Chalk River.

En 1945, c’est ici que le premier réacteur nucléaire hors des États-Unis a été lancé.

Entre 1955 et 1976, le Centre a produit environ 250 kilogrammes de plutonium (pour comparer, notons que la bombe de Nagasaki contenait 6,5 kg de plutonium.)

La première centrale nucléaire du Canada, fut ouverte sur le site du CRL, en 1962.
Deux accidents ont eu lieu au centre de recherche. D’abord, en 1952, le cœur d’un réacteur expérimental fut endommagé et une vaste zone fut contaminée par la radioactivité. Puis, en 1958, il y eut un incendie qui causa des dommages importants.

Aujourd’hui, les CRL développent une technologie nucléaire avancée, en particulier la technologie sur laquelle sont conçus les réacteurs nucléaires CANDU.

Dans le monde entier, les CRL sont réputés par leur niveau d’expertise en matière de physique, métallurgie, chimie et biologie. Rappelons que le professeur Bertram Brockhouse a reçu le Prix Nobel en physique de 1994 pour ses recherches dans les Laboratoires de Chalk River. Un autre lauréate du Prix Nobel en physique (Prix Nobel de 1951),  John Cockcroft, fut directeur des Laboratoires dans les années 1950.

Les Laboratoires Chalk River produisent des radio-isotopes médicaux en grande quantité. La moitié des radio-isotopes au monde y est produite.