Le 29 avril 1903, vers 4 h du matin, le flanc est du mont Turtle se décrocha et 90 millions de tonnes de calcaire s’abattirent sur le village minier de Frank (sud de l’Alberta).

Le bilan fut lourd : 70 personnes périrent, les édifices, la route principale et le chemin de fer furent ensevelis.

Toutefois, 17 mineurs emprisonnés dans la mine réussirent à s’échapper après avoir creusé un tunnel.

Malgré l’accident, 500 personnes continuèrent d’habiter le village, car tous dépendaient de la mine pour leur subsistance.

En 1912, après qu’on ait constaté un risque de nouvel éboulement, le village fut déplacé de l’autre côté de l’actuelle route 3.

On a spéculé sur la structure de la montagne, les pressions du gel, les activités minières et un tremblement de terre mais les causes de l’accident sont restées inexpliquées.

Les lieux de l’éboulement sont un site historique depuis 1977. On peut suivre une exposition qui décrit le développement des 5 villages du col de Crowsnest et les techniques d’extraction du charbon.

Un sentier de 1500 m circule parmi les blocs éboulés riches en fossiles.

Pour plus d’informations, contacter le site officiel du tourisme de l’Alberta : www1.travelalberta.com/FR-CA

Voir aussi :