La rivière des Saumons (Salmon River) est l’un des plus importants cours d’eau de l’île-de-Vancouver. Comme on peut s’en douter, il y a bien d’autres rivières canadiennes qui portent le nom de ce poisson, même en Colombie-Britannique, mais la rivière des Saumons de l’île-de-Vancouver est peut-être la plus connue.

Cette rivière prend sa source dans le parc Strathcona pour se jeter dans le détroit de Johnstone, plus précisément dans la Baie Kelsey, près du village de Sayward. Sa longueur totale est d’environ 30 kilomètres, dont 25 offrent d’excellentes opportunités pour la pêche sportive. En effet, la rivière des Saumons est l’une des destinations les plus prisées par les amateurs de truite steelhead (une variété de truite arc-en-ciel, ayant la caractéristique d’être anadrome) en raison de la taille impressionnante des poissons qui s’y trouvent. En outre, on y pratique le rafting, le canoë et le kayak.

La rivière des Saumons traverse des zones sauvages, à l’écart des routes. On y voit beaucoup d’animaux, dont des ours qui peuvent parfois devenir dangereux. Ils viennent, eux aussi, près de la rivière pour taquiner la truite, mais ils n’hésiterons pas, si l’occasion se présente, à chatouiller le pêcheur.

La rivière serpente sur toute sa longueur. La route de Sayward la traverse donc pas moins d’une demi-douzaine de fois. Un camping est aménagé près de Elk Creek, à proximité de l’autoroute 19 qu’il faut emprunter pour accéder à la rivière.

Le village de Sayward et celui de Kelsey Bay se trouvent près de la rivière, offrant des possibilités de logements et de bons restaurants.