La rivière Milk est la seule rivière canadienne à couler vers le Golfe du Mexique. Toutes les autres rivières coulent plutôt en direction nord, ouest ou est. La rivière Milk se dirige elle aussi vers le nord durant les premiers 385 kilomètres, pour tourner vers le sud et rejoindre le fleuve Missouri après 788 kilomètres.

La longueur totale de la rivière Milk est donc de 1173 kilomètres, c’est donc une des rivières les plus longues au Canada et au monde. Toutefois, la rivière n’est pas très large. Pendant la plus grande partie de son cours, elle est entourée de canyons et de parois rocheuses.

La rivière Milk naît dans l’état du Montana, chevauche la frontière canado-américaine, pour entrer dans le bassin du Missouri près de la ville de Havre et de Fort Peck, autrefois dans l’état du Montana.

Les eaux de la rivière Milk sont presque toujours de couleur blanche, ce qui s’explique par des formations rocheuses blanches qui se diluent dans ses eaux. De toute évidence, ce phénomène a donné son nom à la rivière.

La rivière a été explorée pour la première fois en 1805 par une expédition des militaires britanniques Meriwether Lewis et William Clark. C’est le capitaine Clark qui a attribué un nom à la rivière.

Aujourd’hui, des milliers des mordus du kayak et de canot choisissent la Milk pour leurs vacances. Ce n’est pas seulement son cours tumultueux qui attire les touristes, mais aussi ses paysages mystiques, avec des roches et des sculptures naturelles, créées par la mère nature depuis au moins vingt mille ans, après que les derniers glaciers aient quitté ces lieux.

Les canyons sont spectaculaires. L’altitude des parois rocheuses atteint 150 mètres et la largeur par endroits est de plus de 1,5 kilomètres. On voit des ruisseaux disparaître sous terre, des vallées asséchées, des chutes, des ponts naturels formés par des roches et des grottes mystérieuses où habitent sans doute les gnomes qui ont inspiré le roman La Fraternité de l’Anneau de Tolkien.

D’ailleurs, le réservoir de Milk River Ridge, qui fait partie du système d’irrigation de St. Mary, est un endroit parfait pour les pêcheurs.

Lire aussi :