L’Hôtel Vancouver, aussi appelé le Fairmont Hotel Vancouver, fait partie de la grande famille des châteaux-hôtels édifiés au Canada à la fin du XIXe et au début du XXe siècle.

Certains furent conçus pour la compagnie de chemin de fer de la Canadian Pacific (Canadian Pacific Railway). Les plus célèbres représentants de cette chaîne d’hôtels de luxe sont le Château Frontenac, symbole de la ville de Québec depuis 1893, le Banff Springs Hotel, érigé en 1888 au coeur des Montagnes Rocheuses, et son voisin le Château Lake Louise, inauguré en 1890.

Pour sa part, l’Hôtel Vancouver, qui se dresse au centre-ville de la métropole de Colombie-Britannique, fut construit entre 1928 et 1939 par les architectes John S. Archibald et John Schofield à la demande de la Canadian National Railway, éternelle concurrente de la Canadian Pacific.

Hôtel Vancouver
Hôtel Vancouver, à droite le Living Shangri-La

La durée inhabituelle des travaux s’explique par le fait que le chantier fut complétement interrompu pendant cinq ans, suite à la Crise économique de 1929. Mais on s’efforca d’achever l’hôtel avant la visite à Vancouver du roi George VI et de la reine Elizabeth au mois de mai 1939.

Comme ses cousins et prédécesseurs du Québec et de l’Alberta, la silhouette de l’Hôtel Vancouver évoque un grand château de style baronial écossais, avec sa haute toiture de cuivre vert ornée de plusieurs niveaux de lucarnes, ses pignons et ses nombreuses gargouilles qui observent l’animation de la ville d’un air dubitatif.

Panorama Roof Ballroom
Panorama Roof Ballroom

Haut de 111 mètres (363 pieds), comportant 17 étages et 556 chambres, l’”Hotel Van” fut de 1939 à 1972 l’édifice le plus élevé de la cité. Au-dessus de l’entrée principale, on remarque un bas-relief représentant un train et un paquebot qui rappellent la vocation première des propriétaires de l’immeuble. À l’intérieur, on a conservé certaines des somptueuses décorations des années 30, notamment dans le vestibule et les salles de bain.

Il s’agit du troisième “Hôtel Vancouver” construit dans le centre-ville par une compagnie de chemins de fer canadienne. Le premier (1887-1916) et le second (1916-1948) se trouvaient tous deux à peu de distance de l’actuel Hôtel Vancouver, qui était d’ailleurs censé s’appeler à l’origine l’Hôtel British Columbia.

Hôtel Vancouver, Griffons
Bas-relief avec deux griffons

Les bureaux et les studios de la station régionale de la Canadian Broadcasting Corporation étaient installés dans l’Hôtel Vancouver jusqu’aux années 1970. C’est depuis la Panorama Roof Ballroom, de style Art Déco, que le célèbre musicien et chef d’orchestre vancouverois Dal Richards, surnommé le Roi du Swing, dirigea pendant 25 ans son big band. Son émission hebdomadaire fut longtemps diffusée à travers l’ensemble du Canada sur les ondes de la CBC.

Plus discrète, mais sûrement inspirée par l’allure de château écossais de l’édifice, une revenante hante les couloirs de l’Hôtel Vancouver. Vêtue de rouge, elle apparaît généralement aux abords de l’ascenseur, le plus souvent au 14e étage.

L’établissement de Vancouver est devenu la propriété de la chaîne d’hôtels de la Canadian Pacific (Canadian Pacific Hotels) en 1988. C’est en 2001 que la Canadian Pacific Hotels and Resorts prit le nom de Fairmont Hotels and Resorts, d’après l’appellation de la prestigieuse compagnie américaine dont elle fit l’acquisition en 1999.

Photographies: copyright © Planètecastor

Adresse de l’Hôtel Vancouver (Fairmont Hotel Vancouver):

900 West Georgia Street, Vancouver (BC)

Lire aussi:

D’autres histoires de fantômes: