La statue du coureur Harry Jerome (1940-1982) se trouve dans le Parc Stanley, à Hallelujah Point, non loin du Canon Nine O’Clock Gun et à deux pas du centre-ville de Vancouver.

La statue de bronze, haute de 9 pieds, rappelle le souvenir de Henry Harry Winston Jerome, un coureur qui a remporté de nombreux records olympiques et qui a participé aux Jeux Olympiques de 1960, 1964 et 1968.

Il gagna en 1966 la médaille d’or aux Jeux de l’Empire britannique et du Commonwealth, et en 1967 aux Jeux Panaméricains.

En 1960, il égalise le record d’Armin Hary au 100 mètres avec un temps de 10.0 secondes. En 1961, il réalise le record du monde du 100 yards en 9,3 sec. Il améliore ce record en 1962 (9.2 sec.) et en 1966 (9.1 sec.). Il fut blessé lors des Jeux du Commonwealth de Perth en 1962 et continua malgré tout à courir jusqu’à la fin des années 1960. Les docteurs pensaient pourtant qu’il ne marcherait plus.

Statue d'Harry Jerome
Statue d’Harry Jerome

Né à Prince Albert (Saskatchewan), il fut nommé officier de l’ordre du Canada en 1970. Harry Jerome mourut d’une rupture d’anévrisme en 1982.

En 1984, la rencontre Labatts International Track Classic Pre-Olympic a été renommée le Harry Jerome International Track Classic. Elle a lieu chaque année au Stade Swangard de Burnaby (BC).

Plusieurs complexes sportifs portent le nom de ce célèbre coureur, de même que des prix comme les Harry Jerome Awards, organisés par la Black Business and Professionals Association (BBPA). En 2001, Harry Jerome fut accepté dans le Canada’s Walk of Fame. Cette allée des célébrités canadiennes rappelle le succès des Canadiens dans divers domaines: sports, arts, écriture. Le Canada’s Walk of Fame se caractérise par une série d’étoiles visibles sur le sol de King Street Ouest, à Toronto (Ontario).

Photographies : Copyright © PlanèteCastor

Lire aussi :