Queen’s Park ou le parc de la Reine, est situé dans le centre-ville de Toronto. Au cœur de ce parc loge l’Assemblée législative de l’Ontario et le Gouvernement de la province de l’Ontario, dont le bel édifice victorien constitue l’un des trésors architecturaux de la ville.

Le parc a reçu son nom en 1860 en honneur de la Reine de Grande-Bretagne, Victoria.

L’édifice du parlement date de la fin de l’ère victorienne. En effet, il fut inauguré en 1892, mais les derniers travaux n’ont été finis qu’en 1902.

La partie la plus vaste du parc est occupée par un espace boisé avec des arbres centenaires. Un sentier pédestre, qui débute au pied du monument au roi Édouard VII, situé à l’entrée du parc sur la rue Wellesley, permet de parcourir ce parc et d’y admirer la nature.

Façade du parlement
Détail de la façade

Le campus de l’Université de Toronto jouxte le parc Queen à l’ouest, tandis que le Musée Royal de l’Ontario et le Musée Gardiner, consacré à la céramique, sont situés sur sa frontière nord.

En raison de la présence de l’Université de Toronto, l’une des plus grandes institutions d’enseignement au Canada, le parc est toujours rempli d’étudiants aux beaux jours.

Queen’s Park a été nommé en 1860 en l’honneur de la Reine Victoria par Édouard, prince de Galles (Édouard VII).

Reine Victoria
La reine Victoria

Dans la section sud du parc, on peut voir des jardins avec des sculptures ornementales et des monuments dédiés aux personnages historiques du Canada, comme le monument au premier Premier ministre du Canada à occuper cette fonction, Sir John A. Macdonald, le premier ministre ontarien Sir James Whitney ou encore la Reine Victoria.

Blason
Armoiries de l’Ontario

L’entrée au parc de la Reine est gratuite. On peut visiter aussi le Parlement ontarien, mais dans ce cas il faut s’enregistrer.

Notons finalement que par métonymie, le gouvernement de l’Ontario est nommé « Queen’s Park ».

Photographies : copyright © Planètecastor

Lire aussi :