Situé au 581 Bloor Street Ouest, au métro Bathurst, ce magasin offre, outre une superficie impressionnante de marchandises, un cabinet dentaire, un optométriste et une pharmacie.

Des prix bas, un amoncellement de produits variés, une décoration surranée et quelque peu excentrique, c’est cela le magasin Honest Ed’s. Vous ne pouvez pas manquer l’affiche extérieur qui ressemble un peu à celle d’un cirque. Le magasin a ouvert en 1948.

Cet espace a une surface de 160 000 pieds carrés et on peut communiquer d’une aile à l’autre par une passerelle. On y trouve absolument de tout : des produits d’alimentation, des meubles, des vêtements, mais c’est aussi la décoration en soi qui vaut le détour. Partout sont éparpillées des photographies et des affiches retraçant la vie de Ed Mirvish.

Enseigne du magasin Honest Ed's
Enseigne du magasin Honest Ed’s

Ed Mirvish était une figure légendaire à la fois dans le commerce de détail mais aussi dans la vie culturelle de la ville. Il est devenu célèbre pour son magasin à bon marché, Honest Ed’s, mais il s’est aussi distingué comme mécène pour ses initiatives de revitalisation du quartier des spectacles à Toronto.

Ed Mirvish avait commencé dans le secteur du théâtre en 1963 en achetant et en sauvant de la démolition le Royal Alexandra Theatre. Puis, il a également acheté et restauré le Old Vic, à Londres, en Angleterre, avec son fils unique David Mirvish, enfin il a construit le Princess of Wales Theatre de Toronto en 1993.

Tapissant littéralement les murs et les dessous d’escaliers du magasin, on peut le voir en compagnie de la Princesse Diana par exemple ou encore contempler les innombrables photographies autographiées de Frank Sinatra, Liberace, Jimmy Durante, Lauren Bacall, Celine Dion, Peter O’Toole ou Sir John Gielgud. Des affiches des grandes productions qu’il a orchestrées comme Les Miserables, Miss Saigon, Le Roi Lion, Mamma Mia complètent le décor.

Par ailleurs, des slogans insolites comme ” Don’t faint at our low prices; there’s no place to lie down! ” ou “Don’t just stand there !!! Buy Something” contribuent à l’atmosphère unique des lieux.

Intérieur du magasin
Un slogan invitant

Au fil des ans, le magasin Honest Ed’s s’est distingué avec des promotions farfelues, comme la distribution annuelle gratuite de dindes à Noël, ou encore, en juillet 2006, pour son 92e anniversaire, de nombreux produits du magasin étaient en vente à 92 cents. Il s’est aussi fait connaître par des coups publicitaires originaux, par exemple en engageant des manifestants pour protester contre le code vestimentaire de son propre restaurant, ou encore en plaçant des annonces dans les journaux locaux : ”Our building is a dump! Our service is rotten! our fixtures are orange crates! But!!! Our prices are the lowest in town! Serve yourself and save a lot of money!

Aujourd’hui, Honest Ed’s a la plus grosse enseigne électrique du monde avec 23 000 ampoules clignotantes. Parmi ses principes, “les lumières vives attirent les clients comme des papillons de nuit ”. Joignant l’acte à la parole, il a décoré la façade du magasin de son imposante enseigne avec des lettres géantes aux couleurs vives, qui n’est pas sans évoquer une enseigne de saloon.

Horloge insolite
Horloge à coucou

Le magasin se situe dans le quartier l’Annex. Aux abords du magasin, un ensemble de petits magasins, de librairies, de studios d’artistes, de magasins d’antiquités, de cafés, bars et restaurants constituent le Mirvish Village.

Site internet :  http://honesteds.sites.toronto.com/

Source des photographies : Copyright © PlanèteCastor

Lire aussi