Le gratte-ciel qui se dresse depuis 1931 au 25 King Street West, au coeur du quartier financier de Toronto, était connu jusqu’aux années 1960 comme le Canadian Bank of Commerce Building, puis est devenu le Canadian Imperial Bank of Commerce Building après la fusion de la Bank of Commerce avec la CIBC.

Afin de le distinguer des trois immeubles voisins qui forment le complexe de Commerce Court (comprenant une autre tour de la CIBC édifiée en 1972 par le célèbre architecte américain d’origine chinoise I.M. Pei, futur auteur de la Pyramide du Louvre), on  désigne aujourd’hui le Commerce Building sous le nom de Commerce Court North.

Construit entre 1929 et 1931 dans le style Beaux-Arts, le Canadian Bank of Commerce Building est le fruit de la collaboration entre le cabinet d’architectes new yorkais York & Sawyer (grands spécialistes des édifices bancaires à travers les États-Unis et le Canada) et leurs collègues torontois Darling & Pearson, à qui l’on doit notamment la Royal Tower de Winnipeg (1904) et le Sun Life Building de Montréal (1931).

Commerce Court North
Commerce Court North

Avec ses 145 mètres de hauteur et ses 34 étages (chiffres certes modestes comparée aux 381 mètres et 102 étages de l’Empire State Building érigé à la même époque à New York), le Canadian Bank of Commerce Building devint le bâtiment le plus élevé de l’Empire britannique, titre qu’il conservera pendant plus de trente ans, jusqu’à la construction de la Place Ville-Marie en 1962, à Montréal. Mais aujourd’hui, et ce, dans la seule ville de Toronto, l’ancien record du Commerce Court North est dépassé par plus d’une vingtaine de gratte-ciel.

Si le bâtiment du Commerce Court North est souvent considéré comme l’une des plus belles réalisations du centre-ville de Toronto, cela est dû autant à la silhouette élancée et aux détails parfois surprenants de la facade extérieure, qu’à l’ampleur et à la somptuosité des espaces intérieurs.

Têtes géantes de Commerce Court North
Têtes géantes de style Art Déco

Le grand hall du rez-de-chaussée, inspiré semble-t-il des Thermes romains de Caracalla (début du IIIe siècle), est recouvert d’impressionnants plafonds voûtés ornés de caissons octogonaux où se marient harmonieusement les teintes bleues et dorées. Cet ensemble est éclairé par de hautes fenêtres et par trois lustres de bronze et de cristal.

On remarque autour des portes de multiples représentations d’animaux, tels des hiboux, des écureuils, des salamandres et des abeilles, symbolisant des qualités et des valeurs censées inspirer confiance et provoquer une irrésistible émulation parmi les clients et les employés de l’établissement bancaire.

Plafond à caissons
Plafond à caissons

Mais pendant de nombreuses années, c’était surtout le sommet du Canadian Bank of Commerce Building qui attirait les torontois et les touristes amateurs d’architecture et de beaux points de vue. En effet, au 32e étage est installée une superbe terrasse d’observation ponctuée d’une série de 16 sculptures de style Art déco, prenant la forme de têtes géantes et barbues incarnant alternativement le courage, l’observation, la prévoyance et l’esprit d’entreprise. Malheureusement, (et contrairement au grand hall que l’on peut toujours admirer aux heures d’ouverture de la banque) ce lieu haut perché est actuellement fermé au public pour des raisons de sécurité.

Salamandre
Une salamandre

Photographies : copyright © Planètecastor

Adresse du Commerce Court North (Canadian Imperial Bank of Commerce Building):
25 King Street West, Toronto, On.

Lire aussi :