Le Canada Permanent Building, appellé parfois Canada Permanent Trust Building, a été construit entre 1928 et 30. La splendeur de son entrée voûtée et de son plafond à caissons semble avoir ignoré le contexte difficile de sa construction, en pleine crise de 1929. Le hall est considéré comme un joyau du style art déco.

Ce sont les cabinets d’architectes F.Hilton Wilkes, Mathers&Haldenby et Sproatt & Rolph qui sont les auteurs de cet édifice.

L’immeuble a une hauteur de 18 étages. Sa façade massive obéit aux principes de l’art déco des années 1920 mais en incluant, ainsi qu’à l ‘intérieur, un grand nombre d’éléments d’inspiration classique. Pour ce qui est des éléments art déco de l’extérieur, on remarque les fenêtres arrangées en bandes verticales et les motifs de feuilles. Les bas-reliefs encadrant les mots «permanent» sont typiquement art déco par leur symétrie et leurs motifs floraux stylisés.

Canada Permanent Building
Canada Permanent Building

Par contre, les piliers encadrant la porte sont d’inspiration plus classique. En ce qui concerne le chandelier et la grille en laiton, ils combinent à la fois des éléments de style classique avec des éléments de l’art déco.

Associant un volume extérieur massif avec des ornements intérieurs délicats, l’édifice donne l’impression d’être une main de fer dans un gant de velours. Seule l’entrée voûtée laisse deviner l’exubérance de son intérieur. En effet, l’entrée et le vestibule sont riches et extravagants de marbre satiné et de métal poli dans le plus pur style art déco.

Canada Permanent Building
Chandelier et grille de laiton

Les portes des ascenseurs en bronze ont été polies pour ressembler à de l’or. Elles ont ornées de personnages de l’Antiquité qui font des offrandes à ce qui semble être des dieux du commerce.

Les locaux sont occupés aujourd’hui par l’institution financière CIBC Mellon qui a rénové le bâtiment en 2001.

Photographies : copyright © Planètecastor

Adresse:
320 Bay Street

Site internet : http://www.cibcmellon.com/Contents/fr_CA/French/Home/Home.html

Lire aussi :