Au 205 Yonge Street de Toronto, face au Eaton Centre et à quelques dizaines de mètres de l’Elgin & Winter Garden Theatre, se dresse un curieux monument. Avec son allure de temple antique et sa facade légèrement délabrée, il ne semblerait pas déplacé parmi les édifices les plus vénérables de Rome ou d’Athènes.

Mais Yonge Street se trouve au coeur du quartier financier de la métropole ontarienne, et plutôt que de glorifier les anciens dieux de l’Olympe et du Panthéon, ce temple était destiné à abriter un établissement bancaire, la Bank of Toronto.

Ses plans furent dessinés, en 1905 après J.C., par Edward James Lennox, l’un des plus remarquables architectes torontois de son époque. Pour donner une idée de son style pour le moins éclectique et de son importante production, on peut citer: l’ancien Hôtel de Ville de Toronto (1887-99); le Toronto Athletic Club (1890-94); le King Edward Hotel (1900-02); la centrale électrique d’inspiration néorenaissance de Niagara Falls (1904-12); Casa Loma (1909-13); sans oublier la reconstruction en 1910 de l’aile ouest du Parlement Provincial (ou Legislative Building).

205 Yonge Street
205 Yonge Street

D’une taille relativement modeste mais présentant pourtant une facade majestueuse, le bâtiment de style néo-classique du 205 Yonge Street se distingue par sa riche, voire quelque peu exubérante ornementation, par ses puissantes colonnes corinthiennes soulignant la verticalité de l’édifice, et par son fronton imposant surmonté d’un discret mais charmant petit dôme.

Au fil des ans, plusieurs locataires se succédèrent au 205 Yonge Street. Il hébergea notamment le Toronto Historical Board, ancêtre de l’actuelle association Heritage Toronto, vouée à la défense du patrimoine culturel et architectural de la ville.

205 Yonge Street
205 Yonge Street

Il faut donc souhaiter que ce superbe immeuble, qui est aujourd’hui à vendre, connaisse une renaissance digne de ses précédants occupants, sans être pour autant dénaturé par une restauration trop vigoureuse qui ne saurait manquer, comme c’est souvent le cas, de détruire la captivante atmosphère qui se dégage de ce lieu.

Bien que vide, le 205 Yonge Street arbore présentement un drapeau Irlandais, installé vraisemblablement par le fantôme de son créateur, M. Lennox, dont les parents étaient originaires de ce lointain pays. Edward J. Lennox n’en serait d’ailleurs pas à sa première facétie, comme les caricatures sculptées des conseillers municipaux sur l’ancien Hôtel de ville de Toronto en témoignent.

199 Yonge Street
199 Yonge Street

Soulignons qu’un autre bâtiment de style assez similaire (et à l’avenir tout aussi incertain) se trouve à côté de l’ancienne Bank of Toronto. Situé au 199 Yonge Street, il fut érigé à la même époque que cette dernière par les architectes Darling & Pearson (qui participeront, entre 1929 et 1931, à la construction du gratte-ciel de Commerce Court North). Ces deux projets furent réalisés pour le compte de la Canadian Bank of Commerce.

Photographies : copyright © Planètecastor

Lire aussi :