La capitale de la Saskatchewan est Regina.

Son histoire

Le nom de la ville a été donné par la princesse Louise, fille de la reine Victoria et épouse du gouverneur général du Canada, qui la baptisa Regina (reine en latin) en l’honneur de sa mère.

Une autre hypothèse dit que la ville a été cédée le 23 août 1882 par le gouverneur général, le marquis de Lorne (1845-1914), qui lui donna le nom de la mère de sa femme, la reine Victoria. La ville était originellement appelée Pile O’Bones (”tas d’os”).

La ville est née en 1883 pour assurer les fonctions de capitale des territoires du Nord-Ouest à un endroit nommé Pile O’Bones en raison des carcasses de bisons abandonnées par les chasseurs crees. Au début du siècle, l’arrivée massive de colons accéléra sa croissance. En 1905, elle devient la capitale de la nouvelle province de la Saskatchewan.

Ses attraits

La ville possède des rues en échiquier et un parc, Wascana Centre, de 1200 hectares. C’est le centre régional des producteurs de blé du sud et elle accueille de nombreuses institutions gouvernementales.

On pourra admirer le Legislative Building achevé en 1912 (chaque province des prairies héberge son parlement dans un édifice néo-classique) et le Royal Saskatchewan museum, où la galerie des sciences de la terre retrace le passé géologique de la région.

Au Royal Canadian Mounted Police Training Academy, il est d’assister à un exercice sur le terrain de manoeuvre. Le RCMP Centennial Museum fournit des informations sur l’histoire de la Police Montée depuis sa création après le massacre de Cypress Hill en 1873.

Site internet : www.regina.ca/site3.aspx