La capitale du Québec est la ville de Québec.

Le Québec est entré dans la confédération canadienne en 1867. Il fait partie avec l’Ontario de la Région du Centre. Il est situé entre l’Ontario à l’ouest et le Labrador à l’est.

Le Québec se démarque par l’abondance de ses cours d’eau et de ses lacs. En effet, il dispose d’une des plus importantes réserves d’eau douce du monde (on les qualifie parfois d’or bleu), qui occupe 12 % de sa superficie totale.

On note aussi une forêt dense sur une grande partie du territoire. Au nord de la ville de Québec, cette forêt est composée de conifères comme le pin et l’épinette. En se rapprochant du fleuve vers le sud, s’ajoutent graduellement le bouleau blanc, puis le bouleau jaune et d’autres feuillus. Le sud du Saint-Laurent possède une forêt mixte, composée d’essences comme l’érable, le bouleau jaune, le tilleul et le caryer cordiforme.

Le Québec est divisé en 17 régions administratives: Bas-Saint-Laurent, Saguenay–Lac-Saint-Jean, Capitale-Nationale, Mauricie, Estrie, Montréal, Outaouais, Abitibi-Témiscamingue, Côte-Nord, Nord-du-Québec, Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine, Chaudière-Appalaches, Laval, Lanaudière, Laurentides, Montérégie, Centre-du-Québec.

 Le Québec est le premier producteur de pâtes et papiers du pays et un important producteur d’amiante, d’or, de cuivre, d’argent et de minerai de fer. Ses réserves d’eau douce en font le principal producteur d’hydro-éléctricité du Canada. Le Québec a également une industrie laitière développée et produit des fruits, des légumes et des cultures fourragères. L’aérospatiale, les biotechnologies, l’industrie pharmaceutique, le génie-conseil, la métallurgie, les technologies de l’information et l’industrie culturelle sont parmi les secteurs clés de l’économie du Québec.

Ses villes principales sont : Montréal, Québec, Sherbrooke et Trois-Rivières.

Le Québec compte 7,4 millions d’habitants (Québécois), Montréal est la ville la plus peuplée. La province du Québec est la seule à avoir comme unique langue officielle le français (le Nouveau-Brunswick et le Yukon sont bilingues, tandis que les huit autres provinces et les deux autres territoires sont anglophones). Environ 80 % des Québécois sont de langue maternelle française. L’anglais est la langue maternelle de près de 8 % de la population et les allophones comptent pour près de 12 % des Québécois. On recense 159 905 Autochtones au Québec, soit 2,2 % de la population, dont 9 600 Inuits vivant au Nunavik (le Grand Nord québécois). Environ 80% de la population se concentre au sud du Québec, sur les bords de la Voie maritime du Saint-Laurent. L’origine des québécois est diverse :

  • des nomades, partis de l’Asie ont donné naissance à 3 groupes autochtones (les Iroquoiens, les Algonquiens et les Inuits), divisés en une dizaine de nations amérindiennes et la nation inuit. Les dix nations amérindiennes incluent les Innus, les Micmacs, les Malécites, les Abénaquis, les Atikameks, les Naskapis, les Algonquins, les Cris, les Hurons-Wendat et les Mohawks.
  • des immigrants venus de l’Île-de-France et des provinces du nord-ouest, du centre-ouest et du sud-ouest de la France (la Normandie, l’Aunis, le comté du Perche, le Poitou, le Maine, la Saintonge, l’Anjou et la Bretagne).
  • des immigrants anglophones venus d’Irlande, d’Écosse, des îles anglo-normandes, et de descendants des loyalistes américains.
  • des immigrants venus de Chine, d’Inde, d’Italie, d’Amérique du Sud.

Au Québec, le droit commun, en matière de droit privé, est établi par le Code civil du Québec, d’inspiration française, tandis qu’ailleurs au Canada c’est le système de la Common law qui est en vigueur.

À l’origine, le nom “Kebek” était employé par les Amérindiens, sa signification était “là où le fleuve rétrécit” et servait à désigner le rétrécissement du Saint-Laurent près de l’actuelle ville de Québec.

La devise du Québec est “ Je me souviens. ”

Superficie par rapport au reste du Canada : 15,4%

Lire aussi : 

Pour en savoir plus sur le Québec :