A Ottawa, on peut voir des grilles d’égout en forme de poisson. Cet emblème, qui semble inviter à la pêche, peut paraître insolite au premier abord. Ottawa serait-elle la capitale du poisson ? Il s’agit en fait d’un message écologique destiné à rappeler aux passants où finit l’eau qui est rejetée dans les égouts.

Ce message d’invitation à la protection de l’environnement rappelle donc l’importance de ne pas jeter de produits toxiques n’importe où.

Un programme intitulé The Yellow Fish Road Program va dans le même sens. Il sensibilise le public à propos des dangers de jeter de l’huile de moteur, de la peinture, des produits chimiques de piscines ou encore des solvants dans la première grille venue.

Grilles d'égout en forme de poisson
Grilles d’égout en forme de poisson à Ottawa

Ces pratiques dangereuses peuvent blesser les poissons et la flore sous-marine et altérer ainsi la qualité de notre eau potable. La plupart des gens ne sont pas conscients que l’eau et les liquides récupérés par les égouts n’est pas traitée et termine sa course dans le lac Ontario. Une croyance semble prédominer que l’eau de pluie est traitée dans une usine de retraitement des eaux, ce qui n’est pas le cas.

Depuis que Trout Unlimited Canada a instauré The Yellow Fish Road Program à Calgary en mai 1991, plus de 200 communautés du Canada ont approuvé ou appliqué concrètement cette initiative.

Grille d'égout en forme de poisson
Grille d’égout en forme de poisson à Ottawa

Par exemple, à Mississauga, des bénévoles de Yellow Fish Road ont placé des dessins de poissons au pochoir près des lieux de récupération des eaux de pluie et diffusé des brochures en forme de poisson.

La ville d’Hamilton a également commencé à installer des grilles d’égout en forme de poisson. En 2004, un concours «Go Fish» consistait à localiser ces grilles pour gagner un prix.

Ces grilles sont disponibles pour toutes les municipalités.

Photographies : copyright © Planètecastor

Lire aussi :