Le Parc Victoria est le parc le plus célèbre de la ville ontarienne de London. Il fut aménagé en 1874 sur un territoire de 73 000 mètres carrés occupé antérieurement par la garnison britannique stationnée dans le Haut-Canada.

La ville de London était alors le siège du district militaire de l’Ontario de l’Ouest, aussi les terrains du parc Victoria étaient-ils utilisés pour l’entraînement des soldats et pour les parades jusqu’à la fin de la Deuxième guerre mondiale. Le parc comporte d’ailleurs plusieurs éléments rappelant son passé militaire.

Effectivement, trois canons, un britannique et deux russes, obtenus lors de la guerre de Crimée, ont été installés dans le parc en 1907. En 1912, un monument fut érigé en l’honneur des combattants canadiens de la guerre d’Afrique du Sud et un cénotaphe a été ajouté en 1934. Après la Deuxième guerre mondiale, un char de combat Sherman y est installé. Cet engin faisait partie du Premier régiment des Hussards.

De plus, on peut y voir le Mémorial des Femmes Kiwanis, consacré aux victimes du massacre de l’École Polytechnique de Montréal qui eut lieu en décembre 1994.

Aujourd’hui, le parc Victoria est l’un des espaces verts les plus populaires de la ville. Plusieurs compétitions sportives s’y tiennent, dont les championnats de cricket.

En hiver, on y trouve la plus grande patinoire de London, et ce depuis 1913.

Notons finalement que ce parc est l’habitat préféré d’un grand nombre d’écureuils noirs (Sciurus carolinensis).

Lire aussi :