Sault-Sainte-Marie est une ville ontarienne située sur la rivière St. Marys, à la jonction entre les lacs Supérieur et Huron, en face de l’État américain du Michigan.

Sault (ou the Soo), comme on l’appelle familièrement, est la troisième ville en importance dans cette partie de l’Ontario, après Sudbury et Thunder Bay. Sault-Sainte-Marie, qui regroupe plus de 75 mille résidents, est le centre administratif du district d’Algoma. Il faut signaler qu’une ville du même nom est située dans l’état de Michigan, en face de la ville canadienne. Elles sont reliées par le pont International.

Avant l’arrivée des colons français, les lieux étaient habités par des tribus Ojibwa qui se rassemblaient en hiver près des saults. Étienne Brûlé parcourt l’endroit en 1623 et lui donne le nom de Sault Gaston, mais, en 1688, les Jésuites choisissent le nom de Sault-Sainte-Marie. Ils y installent une mission, dont l’emplacement se trouvait dans l’actuel centre-ville de la Sault-Sainte-Marie américaine.

À la fin du XVIIIe siècle, on creusa un canal entre les lacs Supérieur et Huron afin de contourner les rapides. Il passe aujourd’hui plus de bateaux par les écluses américaines de Sault-Sainte-Marie que par le canal de Panama.

Par ailleurs, en 1911, la ville devint célèbre du fait de la présence de Mme Angelina Napolitano, première femme canadienne à plaider son innocence et la légitime défense après le meurtre de son époux qui l’avait battue à maintes reprises.

En janvier 1990, le conseil municipal a approuvé une résolution sur la langue anglaise comme seule langue des services municipaux. Plusieurs villes ontariennes ont approuvé des résolutions semblables, mais Sault-Ste-Marie est la plus importante et il s’y trouve une petite communauté francophone. On remarque aussi que c’est l’une des rares villes ontariennes où les catholiques sont plus nombreux que les protestants.

Sur le plan économique, la principale entreprise de la région est l’Essar Steel Algoma (anciennement, Algoma Steel), qui emploie plus de 4000 personnes.

La ville est le siège du Centre patrimonial forestier canadien (Canadian Bushplane Heritage Centre) et on peut visiter le site historique du Canal de Sault-Sainte-Marie. Trois parcs provinciaux jouxtent le territoire de la ville, soit le parc provincial Pancake Bay, le parc provincial Batchawana Bay et le parc provincial du lac Supérieur.

Voir aussi :

Ontario