Le canton d’Opasatika est situé dans la partie nord-est de la province de l’Ontario, dans la région de Cochrane, près de la frontière provinciale avec le Québec. La population du canton est de seulement 350 résidents. Cependant, Opasatika se distingue par sa magnifique forêt boréale, pleine de vie sauvage, ce qui n’est pas sans attirer de nombreux chasseurs et pêcheurs ontariens et québécois.

Le canton se compose de deux hameaux: Opasatika et Lowther.

Avant l’arrivée des Européens, le territoire d’Opasatika était occupé par différentes tribus amérindiennes. Dès la fin du XVIIe siècle, la route des coureurs des bois qui se rendaient de Montréal vers la Baie d’Hudson traversait cette région.

À partir du milieu du XIXe siècle, le territoire qui entoure Opasatika est devenu l’un des principaux centres de l’industrie forestière canadienne. En 1907, la Northern Ontario Railway (plus tard l’Ontario Northland) y a construit un chemin de fer. Dans les années 1950, une station de contrôle des Forces aériennes canadiennes s’y est installée. Cette station a fermé ses portes dans les années 1990.

Aujourd’hui, des centaines de vacanciers viennent à Opasatika, en été comme en hiver, pour pêcher, chasser, faire des randonnées en motoneige ou en quad. Le lac Opasatika est très populaire parmi les amateurs de pêche blanche.

Le canton d’Opasatika est situé sur l’autoroute ontarienne n°11.