On dit que Niagara-on-the-Lake est l’une des villes les plus charmantes au Canada.

Cette ville, fondée en 1781 et d’une population permanente d’environ 15 mille résidents, est située exactement à l’endroit où la rivière Niagara se jette dans le lac Ontario. La ville est située en face de la ville de Youngstown, dans l’état de New York.

Avant la colonisation, les Amérindiens Mohawks habitaient dans ces lieux. Les premiers Blancs à s’y établir, furent des immigrants provenant des États-Unis, des Loyalistes britanniques fuyant la révolution pour la plupart.

Peu de gens se souviennent qu’en 1792, après la division du Canada en Bas-Canada (Québec) et Haut-Canada (Ontario), le petit village fut choisi comme capitale du Haut-Canada sous le nom de Newark. Cependant, cinq ans plus tard, la capitale a été déménagée à York (Toronto d’aujourd’hui), en raison de la trop grande proximité de Newark avec la frontière américaine. En 1798, Newark change de nom pour Niagara. C’est en 1880 que la ville prend son nom actuel pour se différencier de la ville de Niagara Falls.

Niagara-on-the-Lake est fière de ses sites historiques, comme le Fort George, le Navy Hall, les casernes  Butler et des musées historiques témoignant du passé héroique de la ville lors de la guerre de 1812. Les batailles les plus importantes pour le Haut-Canada ont eu lieu ici.

Après la guerre de 1812, un grand nombre d’Afro-américains s’établirent dans ces lieux pour échapper à l’esclavage.

C’est à Niagara-on-the-Lake qu’on célèbre le grand Festival Shaw (Shaw Festival), soit un événement consacré à l’oeuvre de George Bernard Shaw. Ce festival théâtral se tient lors des mois d’été de chaque année, de la fin avril au début novembre.

La région est célèbre pour ses vins de glace, alors, en été, des troupeaux de touristes assoiffés parcourent la ville en quête de bons vins locaux.

Le choix d’hôtels, de gîtes, de spas, de restaurants, de villas et de chalets est énorme. La ville est point de départ pour Niagara Parkway, autoroute pittoresque, avec une piste cyclable et un sentier pédestre.

Administrativement, Niagara-on-the-Lake inclut aussi les villages de Glendale, Homer, McNab, Queenston, St. David’s et Virgil.