La capitale du Nunavut est Iqaluit.

Son histoire

Installée à l’entrée de la baie de Frobisher, Iqaluit, principale ville de Baffin est désormais la capitale du Nunavut, territoire créé le 1er avril 1999. La ville est née en 1949 sous le nom de Frobisher Bay. Iqaluit devient un village en 1974.

En décembre 1984, les habitants votèrent et changèrent le nom de la ville en Iqaluit, en inuktitut "lieu où il y a du poisson". La population d’Iqaluit dépasse les 4400 habitants dont plus de 60% sont des Inuits.

Ses attraits

Le Nunatta Sunaqutangit Museum est installé dans un ancien poste commercial de la Hudson’s Bay Company. Ses collections portant sur l’histoire du Sud de la Terre de Baffin méritent une visite.

Aux environs, Iqaluit permet de rallier Pangnirtung, un centre d’artisanat et Auyuittuq, un parc naturel. Le Parc national d’Auyuittuq est le troisième parc national du Canada avec 21 470 kilomètres carrés, c’est l’un des rares de la planète au nord du cercle arctique.

La faune y est riche et variée, l’oie des neiges, le renard bleu et l’ours polaire y sont présents. Pour les amateurs d’archéologie, le parc historique Qaummaarviit à 11 km de la ville en bateau, abrite les vestiges de maisons inuits en tourbe, de la période de Thulé, il y a 1000 ans. À une demi-heure à pied au nord d’Iqaluit, on atteint le parc Sylvia Grinnell où on peut voir des renards arctiques et des caribous.

À l’ouest d’Iqaluit se trouve Kinngait (anciennement appelé Cape Dorset), célèbre centre d’art inuit contemporain. Les oeuvres de ses artistes sont sculptées dans le merrain (bois), l’os, l’ivoire ou la pierre.

Site internet d'Iqualuit : www.city.iqaluit.nu.ca