Il existe plusieurs villes nommées Yarmouth à travers la planète, toutes ayant emprunté leur dénomination à la ville de Yarmouth située en Angleterre. Au Canada, la ville de Yarmouth se trouve en Nouvelle-Écosse. Il s’agit de l’une des plus anciennes localités de la province et de tout le Canada anglais.

En effet, Yarmouth fut fondée en 1761 sur les côtes du golfe du Maine et reçut le statut de la ville en août 1890. Aujourd’hui, la ville regroupe plus de 10 mille résidents, dont l’une des principales occupations est la pêche (la Yarmouth canadienne, tout comme sa consoeur américaine située dans l’État du Maine, est un important port de pêche).

Vue du port de Yarmouth
Copyright © Cotes acadiennes et Yarmouth

Autrefois, ces lieux auraient été l’une des destinations des pêcheurs basques, mais on est d’avis que même avant la découverte officielle du Canada par les Européens, Leif Erikson, le célèbre viking, aurait visité le golfe du Maine. Une pierre avec des runes scandinaves fut d’ailleurs trouvée près de Yarmouth, dans le village de Overton, en 1812. Cette pierre est conservée aujourd’hui dans le Musée du Comté de Yarmouth (signalons toutefois que certains chercheurs sont d’avis que ces écritures sont en fait des fissures naturelles créées par l’action conjointe du soleil et de l’eau). Il faut noter que le Musée du Comté de Yarmouth expose également l’une des plus importantes collections de maquettes de bateaux au Canada.

En 1604, Samuel de Champlain baptise cet endroit cap Forchu (ou Fourchu). Au cours du siècle qui suivit, un village de pêcheurs français s’y développe. C’est en 1761 que des colons y viennent en provenance de la Nouvelle-Angleterre, on les appelle Planteurs. En 1767, les résidents furent rejoints par des Acadiens de retour d’exil. Vingt ans plus tard, des familles de loyalistes anglais s’y établissent après avoir fui les États-Unis.

Main Street
Copyright © Cotes acadiennes et Yarmouth

Au XIXe siècle, la localité est un grand centre de construction navale. On y fabriquait plus de bateaux par résident que dans n’importe quelle autre ville au monde, et les navires partant de Yarmouth ont parcouru toute la planète. C’est ici que fut construit le County of Yarmouth en 1884, l’un des plus grands et l’un des derniers bâtiments en bois au monde.

À partir des années 1890, après le déclin de l’industrie navale et la construction du chemin de fer de la Western Counties, l’industrie de la pêche se développe jusqu’aux années 1940, quand on y installe de grandes bases d’entraînement pour les marins et les aviateurs. Ces bases sont fermées à la fin de la guerre et la ville continue à vivre de la pêche.

Phare de Yarmouth
Copyright © Cotes acadiennes et Yarmouth

La lumière du phare historique de Yarmouth, qui se dresse sur le cap Forchu, peut se voir depuis le large à plus de 48 kilomètres.

Fait historique: C’est à partir de Yarmouth que décolla le bombardier Hudson des Forces Aériennes Royales Canadiennes, qui a coulé le tout premier sous-marin allemand U-754, détruit par les Canadiens lors de la Seconde Guerre mondiale le 31 juillet 1942.

Site web officiel de la ville de Yarmouth: www.yarmouth-town.com

Site touristique en français : www.cotesacadiennesetyarmouth.com/

Voir aussi :

Nouvelle-Écosse