L’île-aux-Chênes (Oak Island) se trouve dans la baie de Mahone, en Nouvelle-Écosse. Au total, on compte dans cette baie plus de 350 îles et îlots, mais c’est l’île-aux-Chênes, qui s’étend sur 57 hectares, qui a attiré l’attention de milliers de curieux depuis plusieurs décennies. L’île s’élève à 11 mètres au-dessus du niveau de la mer et, comme on peut s’en douter, elle est recouverte de chênes.

L’île-aux-Chênes est la plus célèbre de toutes les petites îles canadiennes grâce à son Puits d’argent (Money Pit), lieu de toutes les convoitises. En effet, depuis 1795, de nombreuses recherches ont été entreprises pour trouver le trésor qui aurait été caché dans l’île par un pirate.

Il existe de multiples témoignages sur ces expéditions et sur les accidents, parfois mortels, qui se sont produits lors des fouilles, ainsi que des vestiges des installations, abris et huttes. Cependant, à part les propriétaires de l’île et les auteurs de quelques ouvrages sur le sujet, personne ne semble avoir fait fortune après une visite sur l’île.

Depuis 1965, Oak Island est reliée au continent par un passage de 6 kilomètres qui permet de s’y rendre en voiture. Officiellement, on l’a construit pour acheminer du matériel lors d’excavations organisées par l’armée canadienne. On raconte aussi que ce sont les propriétaires de l’île qui l’ont érigé pour faciliter la venue des touristes.

De nos jours, pour visiter l’endroit il faut obtenir l’autorisation des propriétaires et payer un petit droit d’entrée.

Remarquons finalement qu’il existe une autre île aux Chênes sur les côtes de l’État de Caroline du Nord, au sud de Washington. Cette île américaine (beaucoup plus grande) est souvent désignée comme “l’île mystérieuse, l’île au trésor, etc.” Mais bien sûr, la véritable, la seule et unique île au trésor se trouve en Nouvelle-Écosse.

Sans compter que faute de trésor, on peut toujours se consoler en guettant lors de nuits sans lune les fascinantes lueurs qui signalent la présence du bateau corsaire Young Teazer, qui disparut tragiquement dans la baie de Mahone en 1813.

Lire aussi :