Annapolis Royal est une ville de Nouvelle-Écosse qui se dresse à l’extrémité est du Bassin d’Annapolis, lui-même situé le long de la Baie de Fundy. Constituée officiellement en 1893, elle rassemble environ 400 résidents.

Cependant, il s’agit de l’une des plus anciennes municipalité du Canada. En effet, ce territoire fut exploré en 1604 par l’expédition de Pierre de Monts et Samuel de Champlain, qui y fondèrent le premier établissement permanent du Canada. Destiné au peuplement et à la colonisation française du nord du continent Américain, c’est ici que se trouvent les racines du peuple des Acadiens, colons d’origine française.

Les premiers cultivateurs s’y installent dès 1606, et c’est depuis ce lieu que la colonisation se développe progressivement le long de la rivière Annapolis jusqu’en 1613, quand la première colonie européenne au Canada est victime du conflit qui oppose les militaires français et anglais.

L’endroit est une place fortifiée depuis 1629, les Écossais y construisent le fort Charles. Après le passage de la colonie à la France dans les années 1630, Charles de Menou d’Aulnay, fait construire d’autres forts en incorporant des éléments du fort originel des Écossais. Par la suite, deux forts de fortune sont construits sur le site du fort d’Aulnay, puis, en 1702, les Français installent des fortifications à la Vauban que l’on peut encore admirer aujourd’hui.

Les Anglais, après deux tentatives malheureuses en 1704 et 1707, reprennent finalement le fort en 1710. La dernière garnison anglaise quitte Annapolis Royal en 1854.

Annapolis Royal fut la capitale de la Nouvelle-Écosse jusqu’à la fondation de la ville de Halifax, en 1749.

Au fil des siècles, les habitants vivent essentiellement de l’agriculture, de la coupe du bois et de la pêche, mais aujourd’hui le tourisme est la principale ressource économique d’Annapolis Royal. Le fort Anne, construit par les Français lors des guerres du XVIIe siècle, est restauré. Depuis 1917 il est devenu le parc historique national de Fort-Anne, tout premier Lieu historique national du Canada.

Pas moins de 100 mille visiteurs viennent voir le berceau du Canada chaque année, et une bonne partie du centre-ville est une reconstitution du milieu du XVIIIe siècle. Parmi les attractions touristiques, remarquons les Jardins Historiques et le Théâtre Royal (Kings Theatre).

Il ne faut pas oublier qu’Annapolis Royal possède l’unique centrale marémotrice qui produit de l’énergie à des fins industrielles en Amérique du Nord. Cette petite centrale, ouverte en 1984, a permis d’enrichir nos connaissances sur le fonctionnement des marées.

Site Internet : www.annapolisroyal.com/