La ville de Dieppe est la plus jeune du Nouveau-Brunswick. Elle se trouve à quelques kilomètres à l’est de Moncton, deuxième ville de la province, et fait d’ailleurs partie de l’agglomération du Grand Moncton.

Dieppe a été incorporée en ville en janvier 1952, après la fusion des villages de Lakeburn, Léger Corner, Saint-Anselme, Fox Creek (connu également comme Ruisseau-des-Renards), Dover et Chartersville.

Tous ces villages furent fondés par des Acadiens qui habitaient sur le territoire de la ville actuelle à partir de 1730.

La population de la ville de Dieppe est d’environ 20 mille habitants. Elle est composée à 80 % de francophones et à 20 % d’anglophones.

Le nom de la ville fut choisi pour honorer les soldats canadiens tombés durant la tentative de débarquement des troupes alliées le 19 août 1942 sur les côtes normandes, en France. En effet, plusieurs Acadiens de ces localités composaient les troupes d’assaut et sont enterrés dans le cimetière de Dieppe, en Normandie.

Plusieurs monuments ou édifices témoignent des moments importants de l’histoire de Dieppe et permettent d’entretenir la mémoire collective.

Citons la maison Melanson, située à l‘intersection des rues Marguerite, Fox Creek et Amirault. Ce lieu fut habité par Paul-Honoré Melanson et sa femme, Marie-Josèphe Breau, en 1748. Le couple dû s’exiler en Louisiane en 1764.

Le monument du Bicentenaire mérite une visite. Il est installé au coin des rues Sunset et Paul, à l’emplacement de la première colonie permanente de la région. Il a été érigé à l’occasion de la fête du Bicentenaire de la province du Nouveau-Brunswick.

Le Village-des-LeBlanc, sur la rue Denys, fut un refuge pour les familles acadiennes LeBlanc et Boudreau en 1777, après qu’ils eurent été chassés de Jolicoeur car ils avaient pris les armes aux côtés des insurgés américains.

La maison Joseph-Doiron, au 1150, rue Amirault, construite en 1847, servait autrefois de lieu de rassemblement et de salle des fêtes pour les habitants de Saint-Anselme. Son sous-sol abritait l’école du village.

La chapelle de Petcoudiac, construite en 1802, fut la toute première chapelle catholique édifiée sur ce territoire.

C’est à Dieppe que se trouve l’une des plus importantes places commerciales des Maritimes, ainsi que le fameux Parc d’amusement du Palais du Cristal (Crystal Palace Amusement Park). Notons que le terrain de golf de Fox Creek est considéré comme l’un des meilleurs des Maritimes.

Site web de la ville de Dieppe: www.dieppe.ca