L’année 2010 sera l’année du verre à Montréal. De nombreuses activités célébrant ce matériau seront organisées tout au long de l’année.

Le site officiel de l’événement nous propose une beau résumé de l’histoire du verre dont voici les principales étapes :

« L’histoire du verre prend son origine dans la Terre elle-même. Grains de sable mystérieusement transformés, le verre est né au Moyen-Orient, environ 3000 ans av. J.-C., de la fusion de sable et de matières minérales. Pline l’ancien en a raconté la découverte, décrivant les perles de verre trouvées au milieu des cendres du feu d’un bivouac phénicien. Cette découverte fortuite fut suivie d’une importante invention, celle de la canne à souffler quelque cent ans av. J.-C. Avant même le 3e siècle de notre ère, les inventifs Romains avaient déjà élaboré toutes les techniques de préparation du verre encore utilisées de nos jours.

Bibliothèque et Archives nationales du Québec
Bibliothèque et Archives nationales du Québec - Copyright © PlanèteCastor

Le verre s’est développé au fil du temps, de découvertes en expérimentations. Ainsi, l’invention du verre coloré plat du XIe siècle a amené la création de vitraux audacieux des grandes cathédrales européennes; celle des lentilles de correction au XIIIe siècle ou encore celle du cristal de plomb par le verrier anglais Ravenscroft au XVIIe siècle ont transformé notre vie quotidienne.

Depuis le XVIe siècle déjà, l’utilisation du verre s’était généralisée avec, notamment, le recours au verre pour les fenêtres. Enfin, la production de contenants de verre d’abord artisanale s’est intensifiée avec l’industrialisation. À Montréal, c’est à la fin du XIXe siècle que l’on voit émerger une véritable industrie du verre. Au Canada, l’industrie est florissante depuis la toute première usine implantée en 1839 et le restera pour de nombreuses années.

Université Concordia
Université Concordia - Copyright © PlanèteCastor

Matériau fascinant, le verre se prête autant à la fabrication de délicats instruments scientifiques que de solides structures architecturales. On peut en faire des bijoux exclusifs comme des contenants aussi modestes qu’utiles. Mais de tout temps, en marge de son caractère utilitaire, le verre a donné lieu à des créations artistiques exceptionnelles. À la fois, art et métier, l’œuvre de verre transcende la matière qui lui donne forme. »

C’est Benoît Légaré qui est à l’origine de l’événement Ville de verre, l’histoire d’une innovation. Vice-président et directeur du Centre des sciences de Montréal, Benoît Légaré est aussi collectionneur de verre, membre du conseil d’administration de la Société des directeurs des musées montréalais (SDMM) et, à ses heures, artisan.

Site officiel : http://www.villedeverre.com/

Un concours photo pour les jeunes est organisé dans le cadre de l’événement.