On trouve un animal unique en Colombie-Britannique, un ours blanc qui n’est pas un ours polaire. On l’appelle l’ours Kermode, ou encore l’Ours Esprit.

Des chercheurs de l’Université de Colombie-Britannique ont étudié le patrimoine génétique de l’animal. Cet ours aux poils blancs n’est pas un albinos. C’est un animal appartenant à l’espèce des ours noir mais avec un pelage qui varie de blanc à jaune pâle. Il semble que quelques individus aient transmis cette anomalie à leurs descendants et qu’elle s’est répandue au fil des années. Les ours kermode blancs ont vécu si longtemps dans l’isolement que cette bizarrerie génétique persiste toujours.

ours kermode
Ours kermode, Copyright © Fabrice Simon

L’ours blanc peut naître de deux ours blancs, d’un noir et d’un blanc ou encore de deux ours noirs si le gène récessif est présent chez ses deux parents. On estime le nombre d’ours kermode en Colombie-Britannique à quelques centaines. Si cet ours a survécu, c’est en raison de l’isolement des animaux sur quelques îles éloignées de la côte, à 500 km au nord-ouest de Vancouver, en particulier sur l’île de la Princesse Royale.

Surnommé “l’ours Esprit” par les Tsimshians, cet animal rare a été découvert en 1905 par un scientifique canadien, Francis Kermode. Plus petit qu’un ours polaire, plus solitaire aussi, le kermode vit sur un territoire insulaire. Omnivore, il est aussi à l’aise dans l’eau, sur terre ou dans les arbres.

ours kermode
Ours kermode, Copyright © Fabrice Simon

On peut le voir sur les îles de la Princesse Royale et Gribbell, où il vivait en toute quiétude jusqu’à très récemment. Aujourd’hui, la déforestation menace son habitat. L’association écologiste Valhalla Wilderness Society mène une campagne d’information auprès des écoles afin de préserver cet ours.

Les naturalistes affirment que l’animal est amical, toutefois, mieux vaut être prudent et ne pas prendre de risque inutile étant donné que ces ours vivent isolés et ne sont pas habitués à l’humain. L’ours kermode aime vivre en lisière de la forêt où il peut trouver de la nourriture en abondance. Son régime alimentaire est essentiellement végétarien, mais il mange de la viande à l’occasion.

Par rapport à l’ours brun et l’ours polaire, le kermode est assez petit. Il mesure entre 1 et 1,20 mètre pour un poids pouvant atteindre 135 kg pour un mâle. L’ours polaire peut atteindre 800 kg.

Miga, une des mascottes des Jeux Olympiques de Vancouver est en partie une ourse kermode.

Pour en savoir plus :

www.linternaute.com/nature-animaux/animaux-sauvages/photo/l-histoire-de-l-ours-noir-qui-etait-devenu-blanc/l-ours-noir-qui-etait-devenu-blanc.shtml?f_id_newsletter=393

Pour voir un reportage complet avec de très belles photos d’ours kermode :

www.fabricesimon.com

Photographies : Copyright © Fabrice Simon, avec l’aimable autorisation de l’auteur 

Pour voir un ours kermode en pleine hibernation filmé par une webcam :

http://bcspiritbear.com/

Lire aussi :