Le cygne trompette (Cygnus buccinator) est le plus grand des huit espèces de cygnes du monde. Il peut atteindre 1,60m. Le mâle est légèrement plus gros que la femelle. Avec une envergure de 3m, ce cygne possède un vol pouvant atteindre les 80 km/h.

C’est un oiseau aux plumes blanches, aux pattes et aux pieds noirs. Le plumage de la tête est souvent orange car l’oiseau se nourrit dans des endroits riches en sels de fer (comme quoi, on est ce que l’on mange!).

Les couples demeurent généralement ensemble pour la vie. Les jeunes d’un an ont un plumage gris et les pattes jaunes. Les cygnes construisent souvent leurs nids sur de vieilles huttes de castor, mais on en trouve également sur des troncs flottants.

Le cygne trompette n’est présent qu’en Amérique du Nord. Autrefois répandu, cet oiseau a presque disparu au début du XXe siècle. Ils ont été chassés pour leur chair et leurs plumes.

Le cygne trompette est actuellement protégé par la loi au Canada et aux États-Unis. On a ainsi réussi à accroître leur nombre.

Jadis, on trouvait des cygnes trompettes de l’Arctique canadien jusqu’au sud des Grands Lacs. Aujourd’hui, il y a trois populations de cygnes trompettes: sur la côte du Pacifique, dans les Rocheuses et à l’intérieur des terres. Au Canada, on applique des programmes d’élevage du cygne trompette en captivité au Manitoba, en Alberta et en Ontario.

Les cygnes trompettes quittent la région des Grandes Prairies, du Yukon et des Territoires du Nord-Ouest en octobre, pour entreprendre leur migration vers le sud, vers l’intersection du Montana, de l’Idaho et du Wyoming. En effet, des geysers et des sources thermales réchauffent les étangs et les rivières.

Les cygnes trompettes de l’Alaska parviennent sur la côte de la Colombie-Britannique au début novembre. La migration printanière des cygnes a lieu en février. Ils arrivent en avril sur les lieux de nidification en Alaska.

Leur duvet extrêmement dense peut atteindre 5 cm d’épaisseur, aussi les cygnes trompettes peuvent-ils survivre à des températures allant jusqu’à 30 °C sous zéro.

Comment différencier ces deux cygnes mélomanes:  le cygne trompette et le cygne siffleur ?

La forme et la couleur du bec permettent d’identifier le Cygne trompette et le Cygne siffleur (Cygnus columbianus). Le trompettiste a un bec noir; celui du siffleux est recourbé et a habituellement une petite tache jaune devant les yeux. S’il n’y a pas de tache, leurs cris peuvent permettre de les distinguer: le cygne trompette a un son rauque et puissant, ressemblant à une trompette, le chant du cygne siffleur est plus doux et mélodieux.

Lire aussi :