La capitale du Manitoba est Winnipeg.

Son histoire

Le nom de la capitale du Manitoba est aussi celui d'un lac et d'une rivière. Le terme winnipi signifie en cri "eau sale" ou "eau sombre". La région métropolitaine de Winnipeg, un regroupement de municipalités voisines, a été créée le 1er novembre 1960, et elle est devenue une ville le 1er janvier 1972.

Cette ville bénéficie d’un emplacement stratégique au centre du Canada et abrite plus de la moitié de la population du Manitoba. Le confluent de la rivière Rouge et de l’Assiniboine était déjà un carrefour commercial important pour les Amérindiens, il y a 6000 ans. Les Européens y installèrent un poste de traite des fourrures.

Dans les années 1880, les céréales devinrent la ressource principale de l’ouest du pays. Le carrefour Portage and Main au centre de la ville est très exposé au vent, aussi un vaste réseau souterrain de voies piétonnes a-t-il été créé. Dans le quartier de la Bourse, au nord des rues Portage et Main, on trouve des édifices bancaires richement décorés témoignant du dynamisme de la ville au début du XXe siècle.

Ses attraits

Une porte du XIXe sièce constitue le vestige de l’Upper Fort Garry édifié par la Compagnie de la Baie d’Hudson. On pourra visiter le Manitoba Museum of Man and nature et l’Ukrainian Cultural Centre.

Une promenade dans le quartier Saint-Boniface vous permettra de rencontrer la communauté francophone. Fondé en 1818, ce quartier abrite aujourd’hui une des plus grandes communautés francophones en dehors du Québec. Les prêtres l’avaient fondé en 1818 pour accueillir les métis et les Français.

Le quartier North End doit son atmosphère originale aux immigrants scandinaves et slaves qui s’y installèrent au début du XXe siècle. Le Lieu historique national The Forks, Dalnavert, le Legislative Building (édifice néo-classique), la Winnipeg Art Gallery, Royal Canadian Mint, Assiniboine Park, le Festival folklorama ainsi que le Royal Winnipeg Ballet sont autant d’attraits à découvrir.

Mentionnons le très beau film de Guy Maddin, intitulé My Winnipeg, qui donne un point de vue décalé et poétique de la ville.

Site internet : www.winnipeg.ca/interhom/

Lire aussi: