Situé à Winnipeg, le Musée canadien des droits de la personne (Canadian Museum for Human Rights) est en construction. Sa mission consiste à «approfondir la compréhension des droits de la personne, à promouvoir le respect des autres et à favoriser la réflexion et le dialogue».

Le Musée canadien des droits de la personne (MCDP) est un projet de 310 millions de dollars. Les travaux de construction s'achèveront en 2012 et le musée prévoit ouvrir ses portes en avril 2013. Ce musée, consacré aux Droits de l'homme, est situé dans le quartier central et historique de La Fourche où se rencontrent les rivières Rouge et Assiniboine au cœur de la ville de Winnipeg dans le Manitoba.

Quelques jalons historiques de la création du musée :

  • 17 avril 2003 : le projet est lancé officiellement par Israel Asper.
  • En 2003 : après un concours international, le jury choisit l'architecte américain Antoine Predock pour élaborer le bâtiment.
  • Le 15 avril 2005 : le gouvernement du Canada apporte une contribution de 100 millions de dollars canadiens.
  • 1er février 2008 : une entente définitive historique est signée par la ministre du Patrimoine canadien au nom du gouvernement et par les quatre autres intervenants. L'entente en fera le premier musée national créé à partir de contributions d’une province, d’une ville et d’une part significative de dons privés.
  • 11 février 2008 : le gouvernement du Canada présentait devant le Parlement le projet de loi destiné à créer le Musée canadien pour les droits de la personne. Les amendements à la Loi sur les musées ont reçu l’assentiment royal au début du printemps 2008 et sont entrés en vigueur par ordre du gouverneur en conseil le 10 août 2008.
  • En 2009 : ouverture du chantier et démarrage des travaux.
  • Le 18 octobre 2010 : Le Musée canadien des droits de la personne (MCDP) et Bibliothèque et Archives Canada (BAC) signent une entente de collaboration entre leurs organismes respectifs.

Musée canadien des droits de la personne, Canadian Museum for Human Rights

Rendu en 3D du musée

L'architecture du musée
L’architecte Antoine Predock a conçu l’édifice à l’image d’un immense iceberg. Sa structure est en verre, ouverte et futuriste à l’image du mandat du musée. L’architecte Predock a réalisé de nombreux bâtiments à vocation culturelle parmi lesquels la bibliothèque centrale de Las Vegas et le Discovery Museum (1990, Nevada), l’American Heritage Center (1993, Université du Wyoming), le Musée de la Science et de l'industrie (1995, Floride), le Théâtre Spencer (1997, Nouveau-Mexique), le Musée d'art de Tacoma (2003, Washington). Actuellement, il travaille également sur les projets du National Palace Museum de Taiwan et du Doudna Fine Arts Center (Université de l'Illinois).

Antoine Predock a créé un cheminement pour que les visiteurs passent de l’ombre à la lumière. Le périple débute aux «racines» du Musée et, en s’élevant du sol de la Fourche, les visiteurs accèdent à une série de passerelles où ils croisent sur leur chemin des témoignages sur les droits de la personne racontés par ceux et celles qui les ont vécus. Le périple traverse 47 000 pieds carrés d’espaces d’expositions par près d’un kilomètre de passerelles qui conduisent les visiteurs à la Tour de l’espoir, une structure de verre d’une hauteur de 20 étages qui surplombe l’horizon.

Visites du chantier de construction :
Des visites guidées gratuites du chantier de construction ont été offertes au public chaque fin de semaine durant l'été 2010. Les visites étaient accessibles aux personnes à mobilité réduite et étaient proposées en français et en anglais, avec des services d'interprétation en langue des signes disponible sur demande. Le Musée recommencera ses visites guidées sous peu. Consultez son site web pour de plus amples renseignements.

Expositions virtuelles :
Le musée n’est pas encore achevé, mais on peut toutefois déjà avoir un avant-goût de ses centres d’intérêts avec ces 4 expositions virtuelles sur les droits de la personne.

1) Charte canadienne des droits et libertés
2) La Déclaration universelle des droits de l’homme : un document d’actualité.
3) John Peters Humphrey : Un Canadien et les mots qui ont changé le monde
4) Une déclaration animée

Rapport du comité consultatif sur le contenu  
On peut consulter en ligne le rapport final du comité consultatif sur le contenu, qui a effectué une collecte de témoignages à travers le Canada. Depuis son origine, le Musée canadien des droits de la personne a été créé en tant que « musée d’idées ». C’est-à-dire que les objets, les documents d’archives et les oeuvres d’art qui y seront présentés doivent se fonder sur des idées et des témoignages.

Musée canadien des droits de la personne, Canadian Museum for Human Rights

Maquette du musée

 
Le musée avec l'appui du comité consultatif a organisé des réunions publiques dans 19 grandes villes du Canada : Saskatoon, Iqaluit, Ottawa, St. John’s, Halifax, Whitehorse, Yellowknife, Edmonton, Calgary, Toronto (centre-ville et Scarborough), Thunder Bay, Vancouver, Québec, Chicoutimi, Montréal, Winnipeg, Brandon, Charlottetown et Moncton.

Le musée ainsi que les membres du comité ont dialogué avec des groupes de revendication représentant les droits des personnes handicapées; des femmes; des gais, des lesbiennes, des bisexuels et des transsexuels; des enfants; des pauvres; des travailleurs; des environnementalistes; des immigrants et des réfugiés, etc.

Des questions d’histoire et de leurs répercussions à long terme ont été abordées, telles que l’internement des Canadiens d’origine japonaise, la taxe d’entrée imposée aux immigrants chinois et l’esclavage au Canada, ou sur des violations à notre époque, telles que l’exploitation continue des travailleurs étrangers et la discrimination à l’égard des réfugiés.

Ils ont également entendu les témoignages des peuples autochtones, des récits de personnes dont la vie a été irrémédiablement marquée par l’Holocauste, mais aussi des témoignages de francophones, tant au Québec que dans le reste du Canada.

Le musée vous invite à contribuer à ses collections. En effet, si votre histoire personnelle comporte des événements liés aux droits de la personne. Le musée vous invite à faire part de votre expérience. Votre histoire pourrait faire partie des archives d'histoires orales du musée.

Adresse du musée :

Musée canadien des droits de la personne
Bureaux temporaires
229, rue Main
Winnipeg, Manitoba R3C 1B3

Site web du musée : http://museedesdroitsdelapersonne.ca/

Lire aussi :