Le livre Les aurores boréales Québec-Nunavik de Gilles Boutin, un livre de 216 pages abondamment illustré de photographies, vient d’être publié aux Éditions GID.

Ce livre présente le récit des plus belles expéditions de Gilles Boutin au cours de sept années de travail de ce chasseur d’images. Il contient une sélection de plus de 200 photographies exceptionnelles d’aurores boréales prises dans la région de Québec et sa périphérie entre 2002 et 2006, et au Nunavik au cours des dernières années, de 2006 à 2009.

Les aurores boréales que montre Gilles Boutin dans son livre ont été observées et photographiées au Québec: à Saint-Michel-de-Bellechasse, Baie-du-Febvre ou encore Saint-Prime entre autres, mais aussi au Nunavik: à Salluit et Kuujjuaq.

En effet, en 2006, Gilles Boutin découvre le grand nord. Il s’ensuit plusieurs voyages au Nunavik au cours desquels il découvre les villes de Kuujjuaq, Kangiqsujuaq ou encore Salluit, aux noms évocateurs de spectacles nocturnes. Aujourd’hui, il se rend toujours avec curiosité à la découverte de la culture Inuit, de ses Inukshuiit et de ses Arsaniit (aurores boréales en Inuktitut).

Baie-du-Febvre
Baie-du-Febvre, aurore Boréale, Copyright © Gilles Boutin

Une aurore boréale a toujours un côté magique, ses lumières, ses formes, son flottement presque en apesanteur, mais savez-vous ce qu’est au juste une aurore boréale?

Dans un langage technique clair, l’auteur explique que «les aurores boréales apparaissent lorsque le vent solaire entre en collision avec les molécules de l’air de l’atmosphère terrestre. L’énergie produite est alors transformée en lumière».

Dans ce livre très complet sur le sujet, vous découvrirez dans une première partie, après les mythes et croyances associés aux aurores boréales, des notions scientifiques de base à connaître qui permettent au lecteur non initié de comprendre le phénomène. On y parle de l’activité solaire, de ses trous noirs, ses éruptions, des pôles magnétiques, des lieux et périodes de visibilité, de l’altitude et des formes des aurores boréales.

Mythes et croyances sur les aurores boréales
Mythes et croyances, Copyright © Gilles Boutin

La deuxième partie est constituée de récits vécus de nuits boréales et de superbes photographies en couleur: par exemple, cette aurore à Salluit en forme d’un incroyable béluga volant vous incitera à acheter tout de suite vos billets d’avion pour le nord. On réalise aussi dans cette partie du livre que, pour chasser les aurores boréales, il y a beaucoup de travail de préparation en coulisses : des tests photos, des recherches de lieux d’observation, et l’analyse des sites Internet spécialisés en météo spatiale.

Enfin, dans la dernière partie, vous trouverez des conseils utiles sur l’équipement photographique et sur l’art de photographier ces phénomènes. Une série de photographies, en mettant en parallèle un paysage de jour avec le même paysage photographié pendant une aurore boréale, nous fait prendre conscience à quel point notre perception du monde et des couleurs est toute relative.

Source des photographies : Copyright © Gilles Boutin

Lire aussi :