La généalogie est l’étude des familles, elle peut être pratiquée par passion ou par profession.

Il existe en effet des généalogistes professionnels, les généalogistes successoraux qui recherchent les héritiers d’une personne décédée, et les généalogistes familiaux qui font des recherches généalogiques ou historiques pour une clientèle privée.

La généalogie connaît un grand engouement depuis les années 1980. Entre science et hobby, on peut réfléchir sur les causes de ce phénomène.

Parfois, une question anodine comme “Quel était le nom de jeune fille de mon arrière-grand-mère ?” va jouer un rôle de déclencheur. Puis, on se prend au jeu, on cherche à remonter plus loin : son lieu de naissance, sa date de mariage, son nombre de frères et sœurs, quels métiers exerçaient-ils, où ont-il émigré, de quoi sont-ils morts ?

Ainsi, la généalogie est une activité qui répond à des questions en soulevant d’autres questions. C’est donc un hobby idéal puisqu’il est sans fin. De plus, la généalogie permet au Hercule Poirot qui sommeille en nous de se livrer à une enquête policière, collectionnant indices et preuves.

Famille
Copyright © PlanèteCastor

Un travail de deuil peut être à l’origine de l’enquête. Face à la perte de quelqu’un, on remet en cause ses liens avec cette personne, on a besoin de la connaître le mieux possible pour pouvoir accepter son départ. Le succès de la généalogie est peut-être aussi une conséquence de la vie urbaine, avec l’exode rural, on s’éloigne de ses proches et la généalogie permet donc de combler un besoin identitaire, une certaine solitude.

La généalogie de jadis était avant tout sociale, réservée à une certaine élite en quête de revendication. Elle servait à prouver un lignage, donnant ainsi des droits et permettant des alliances. Depuis les années 80, la généalogie passionne tout le monde, les retraités de tous horizons mais aussi des jeunes, toutes couches sociales confondues.

Avec les avancées technologiques qui permettent aujourd’hui de se faire des amis Facebook en un seul clic, il est donc légitime de souhaiter se relier tant à des amis qu’à ses aïeux. La généalogie comble un besoin de se relier à son passé pour laisser une trace.

L’intérêt pour la généalogie est ancien, dans les textes sacrés de toutes les civilisations, on trouve des éléments généalogiques, par exemple, dans la Rome Antique avec la gens Julia, la famille de Jules César.

Généalogie
Copyright © PlanèteCastor

L’informatique et Internet ont joué un grand rôle dans cet engouement. Les nouvelles technologies offrent en effet de multiples facilités d’accès à l’information: serveurs spécialisés, sites personnels, sites d’associations, listes de discussion et logiciels.

Quelques généalogistes célèbres :
- Jean-Louis Beaucarnot, intervenant depuis les années 1970 sur les chaînes de radio et télévision, auteur d’une vingtaine d’ouvrages de vulgarisation.
- Pierre-Valéry Archassal, auteur d’une douzaine d’ouvrages de référence. Il a été le premier à proposer une série d’émissions consacrée à la généalogie sur la chaîne de télévision Arte. Il travaille depuis 1998 sur le cahier “cybergénéalogie” de la Revue française de généalogie et d’histoire des familles. Il collabore en 2010 à une adaptation française de l’émission anglo-saxonne à succès Who do you think you are?

La généalogie est omniprésente partout dans le monde, en Afrique, les généalogistes griots (Mandingues et Wolofs notamment), sont une caste dont la généalogie est l’une des spécialités, à côté de l’art oratoire et de la pratique musicale. Cette caste des griots est très importante dans la société africaine traditionnelle où l’écriture est peu répandue et où la tradition est essentiellement orale. Le griot, est ainsi le gardien de l’histoire du village et de la généalogie de ses habitants.

Pour en savoir plus :

Lire aussi :