Histoire
Les Francophones représentent 4% de la population. Il se concentrent essentiellement au Sud du Manitoba, le long de la rivière Rouge, à Winnipeg et dans quelques localités isolées du Nord. Saint-Boniface est le berceau de la francophonie au Manitoba. Il y a également quelques villages proches de Winnipeg ou le français est représenté : Saint-Claude, Notre-Dame-de-Lourdes, Saint-Pierre-Jolys, Sainte-Anne, etc.

En 1818, une mission catholique est fondée sur la rive est de la rivière Rouge afin de répondre aux besoins culturels et religieux des habitants français et métis. La présence francophone s’ancre dans cette région avant de s’étendre à toute la future province du Manitoba. Saint-Boniface est la capitale catholique et francophone de la colonie naissante de la Rivière-Rouge. Des francophones étaient donc déjà installés le long des rivières Assiniboine et Rouge en 1850.

Des remous politiques à l’approche de la prise de possession par le gouvernement canadien des terres de la Compagnie de la baie d’Hudson en 1870 font que, craignant pour leurs terres, les Métis s’organisent en 1869 sous la houlette de Louis Riel. À la suite du soulèvement qui les a vus former un gouvernement provisoire sur le territoire de la Rivière Rouge, le gouvernement fédéral accepte d’offrir quelques garanties constitutionnelles pour protéger leurs institutions. La création du Manitoba sera la conséquence de cela en juillet 1870. L’Acte du Manitoba, la constitution de la nouvelle province, reconnaît alors la dualité linguistique et culturelle de la nouvelle entité.

Monseigneur Alexandre-Antonin Taché, missionnaire puis évêque et archevêque de saint Boniface en 1871 va établir des réseaux de colonisation pour développer la présence francophone au Manitoba. Le Québec participe peu à cette initiative, les familles préférant souvent aller vers les manufactures de Nouvelle-Angleterre. Toutefois, des renforts vont venir de France, de Belgique et de Suisse. La ville de Saint-Boniface fusionnera avec Winnipeg en 1972, pour en devenir le quartier francophone par excellence.

Saint-Norbert, la banlieue sud de Winnipeg, fut colonisée au début du 19e siècle par d’anciens employés de la Compagnie du Nord-Ouest, sans emploi après la fusion de cette dernière avec la compagnie de la Baie d’Hudson en 1821. Ces Canadiens français et Métis participaient deux fois par année à la chasse aux bisons et faisaient la liaison en charrette entre la colonie à la rivière Rouge et St. Paul, aux États-Unis (Minnesota). En 1857, la paroisse de Saint-Norbert fut fondée par des missionnaires catholiques et plusieurs habitants optèrent pour un mode de vie plus sédentaire basé sur l’agriculture. En 1972, Saint-Norbert fusionnera également avec la ville de Winnipeg.

Près de 90 % des francophones vivent à Winnipeg ou aux environs de la capitale. Plus de la moitié des francophones vivant à Winnipeg habitent les quartiers traditionnellement francophones de Saint-Boniface, de Saint-Vital et de Saint-Nobert. Dans les régions rurales, on trouve la majorité des francophones dans ces villages : Notre-Dame-de-Lourdes, Saint-Claude, Saint-Pierre-Jolys et Sainte-Anne-des-Chênes, Sainte-Rose-du-Lac et Saint-Laurent.

Espace linguistique
La communauté franco-manitobaine comptait, en 2006, 44 110 personnes ayant le français comme première langue officielle parlée. Les deux tiers des Franco-Manitobaines et Franco-Manitobains habitent la région de Winnipeg (Saint-Boniface, Saint-Vital et Saint-Norbert notamment), tandis que le tiers réside dans des villages ou des municipalités rurales, surtout situés au sud de la province.

Les variétés de français des trois provinces de l’Ouest canadien (Manitoba, Saskatchewan et Alberta) sont encore à ce jour relativement peu étudiées par rapport aux parlers d’Acadie, du Québec ou de l’Ontario. Une équipe de l'Université Saint-Boniface effectue des recherches pour les décrire.

Ressources en français
Le Cercle Molière a été fondé en 1925 et demeure aujourd’hui une compagnie théâtrale de langue française renommée dans la région du Canada central.
Presse : La Liberté

Festivals
Folies-Grenouilles en juillet à Saint-Pierre-Jolys, une compétition internationale de sauts de grenouille.
Festival du Voyageur en février à Winnipeg
Autres événements