Édition 2009 : du 9 au 17 octobre

Le Festival de Films Antimatter (Antimatter Film Festival) se tient à Victoria, capitale de la Colombie-Britannique et présente au public des productions underground de films et de vidéos qui s’avèrent souvent très créatifs et offrent un regard critique différent de celui des productions des studios officiels.

Ce festival laisse place aux créateurs qui présentent des idées en marge de la culture reconnue par les masses.

Festival Antimatter

Le Festival Antimatter présente des oeuvres sur une base non compétitive, mais les films sont choisis et approuvés par un jury en fonction de leurs qualités artistiques. Aucune considération basée sur le contenu ou les idées de l’auteur n’est prise en compte lors de l’approbation du film, car le Festival se veut un événement anti-Hollywood et anti-censure.

Breakdown

Breakdown, de Kasumi, est une vidéo d’animation d’art-opéra créée à partir de fragments de phrases,
 gestes et sons de films du domaine public reformulés en une structure musicale et narrative.
 Le scénario est le récit de l’ambition, l’arrogance et la chute d’un Empire.

Il s’agit plutôt d’un laboratoire pour apprendre au grand public qu’il existe des courants alternatifs, hors du cadre traditionnel du cinéma. Le Festival n’organise aucune discussion sur l’industrie du cinéma ou ses enjeux.

Je suis une bombe

Dans Je suis une bombe d’Élodie Pong, un panda réalise une performance de dance érotique
et se transforme en une jeune femme qui délivre à la caméra une image complexe de la féminité,
à la fois forte et vulnérable, un véritable baril de poudre.

Le festival Antimatter du cinéma underground est né en 1998. Les prix d’entrée sont très abordables.

Pour voir le programme complet : www.antimatter.ws/prog09.html

Pour joindre le festival Antimatter :

Antimatter Film Festival
636 Yates Street, Victoria, BC
V8W 1L3

Téléphone : 250 385 3327 ou 250 385 3339

Site Web du Festival Antimatter : www.antimatter.ws

Lire aussi :