Fête Nationale du Canada

C’est le 1er juillet 1868 que le congé du 1er juillet fut établit pour célébrer la fondation du Canada, le 1er juillet 1867. Ce jour était connu sous le nom de Jour de la Confédération jusqu’en 1878. En 1879, la journée a été déclarée Fête du Dominion du Canada, ou tout simplement, Fête du Canada.

En 1888, la fête fut célébrée à l’étranger pour la première fois. Effectivement, le 1er juillet 1888, un banquet fut organisé à Londres, en Grande-Bretagne, pour célébrer le 21e anniversaire du Dominion. Ce banquet connut un tel succès qu’il devint une tradition annuelle. On choisissait une ville et un événement différent chaque année pour cette activité. En 1893, à la Foire mondiale de Chicago, la célébration fut annoncée comme la Fête du Canada - Canada Day

La fête nationale du Canada correspond à la création de la confédération canadienne, officialisée  par l’Acte de l’Amérique du Nord britannique, effectif à partir du 1er juillet 1867.

Cependant, au tournant du XIXe siècle, la fête commence à péricliter. Dès 1915 et pendant toute la durée de la Première Guerre mondiale, elle est pratiquement oubliée.

En 1927, avec la célébration du 60e anniversaire du Canada, le premier comité organisateur national est créé. Les médias font une large place à l’événement à travers l’ensemble du pays.

Cependant, la Crise économique de 1929, la dépression et la Seconde Guerre mondiale ont une fâcheuse influence sur l’enthousiasme festif des habitants.

C’est en 1956 que le gouverneur général du Canada, Vincent Massey, suggère de célébrer la fête par le biais de cérémonies, rassemblements et activités diverses.

En 1967, année du centenaire de la Confédération canadienne, les festivités attirent l’attention du monde entier. La tenue de l’Expo 67 à Montréal contribue à la réussite de la journée.

C’est depuis 1982 que la Fête du Dominion est nommée officiellement Fête du Canada.