Que peut-on faire pendant une coupure d’électricité ?

Ça y est, vous êtes en train d’écrire un courriel extrêmement important et Krinschschschschcsh… c’est le noir !

Pas de panique, la plupart du temps, les coupures d’électricité durent entre 30 minutes et 4 jours heures.

Alors, que faire si vous n’êtes pas d’humeur à vous livrer dans la pénombre à des activités que la morale réprouve ?

1) Lumière Maestro !

Allumez quelques bougies. Disposez-les de façon sécuritaire, dans un récipient où la cire puisse couler, afin que les enfants, le chien ou les ratons laveurs-qui-occupent-le-grenier ne se brûlent pas.

Bougies Pilier

Le mieux est de les placer au centre d’une table afin que les bougies ne risquent pas de déclencher un incendie en tombant (évidemment, si la panne a lieu en plein hiver -comme c’est généralement le cas- un petit incendie peut-être un excellent moyen de se réchauffer… ou de recommencer sa vie à zéro!). Les bougies de type-pilier ont la particularité de fondre vers l’intérieur et d’être assez stables.

2) Se servir de ses oreilles

Si le bruit des ratons laveurs qui font un raffût du diable dans le grenier vous insupporte, vous pouvez commencer par écouter une petite radio qui marche sur piles. C’est incroyable comme on entend mieux la musique dans la pénombre. Mais (presque) n’importe quel programme fera l’affaire. Vous verrez que votre acuité auditive sera accrue par le manque de lumière, oui ! Vous les entendrez ces subtiles ondes Martenot à la coda, dominer comme jamais la très épaisse texture orchestrale dans le délirant passage ascendant de la symphonie Turangalîla de Messiaen !  

3) Les ustensiles à batterie

Réfléchissez à tous les objets que vous possédez qui marchent avec des piles ou sur batterie. Peut-être votre ordinateur portable va-t-il pouvoir fonctionner quelques heures sur sa batterie, ce qui vous permettra de lire ces lignes et de trouver nos précieuses suggestions pour passer le temps.

4) Safari photo 

L’appareil photo ! Eh oui, il est enfin temps d’explorer les infinies possibilités de votre appareil numérique… mais comment lire la notice à la lueur des torches ? Aucune importance, vous n’avez jamais lu ces lignes en plein jour, alors pourquoi commencer maintenant ?

Allez-y au hasard, essayez différents mode d’exposition, de toutes façons, vous pouvez flusher les ratages. Pourquoi ne pas photographier vos belles bougies ? Appuyez sur le déclencheur en bougeant l’appareil de gauche à droite, de bas en haut, en faisant un cercle, etc.

Regardez, vous pouvez faire un superbe son et lumière spatial : boomerangs, pluies, virgules …

boomerangs Averse Virgules

Autre avantage de cette activité, c’est vous qui devez bouger avec l’appareil pour obtenir des résultats variés, les bougies restent immobiles sur la table, donc c’est aussi une activité qui vous permet de vous réchauffer, car depuis 2 heures que la coupure a commencé, il commence à faire frette en ce mois de janvier 2009…
Un conseil : évitez d’ouvrir le frigidaire, les aliments seront plus au frais et vous plus au chaud.

comètes

5) Sortir acheter des plats chauds

Après plusieurs heures de panne, quand la température intérieure commence à avoisiner les - 10°, il est temps d’aller acheter des plats chauds tout prêts à l’extérieur (hot-dogs, hamburger-frites, poutine italienne, poulet-patates…). En chemin, essayez de photographier quelques lumières de la ville : voitures, affiches rétro-éclairées. Primo, à votre retour, vous aurez pendant quelques minutes l’impression qu’il fait chaud dans votre appartement, et deuxio, selon l’implacable loi de Murphy (telle qu’exprimée par Gotlib), la lumière sera revenue en votre absence. Et là, vous aurez gagné du temps parce que vous n’aurez plus besoin de préparer le dîner.

Vous pourrez alors vous mettre à table et admirer votre beau reportage sur Battle star galactica.

éclairs 1 éclairs 2 éclairs 3

 

Photographies : Copyright © PlanèteCastor