Rendez-vous au Canada pour voir des nouveautés en matière de design durable et sensible à l’environnement.

Ce ne sont pas les restaurants bios qui manquent au Canada. Les hôteliers conscients de leur empreinte écologique sont tout aussi nombreux et vont beaucoup plus loin que simplement demander à leur clientèle de réutiliser les serviettes de bain. Le Canada offre une myriade d’expériences captivantes et enrichissantes pour les voyageurs qui ont un penchant écolo. Voici sept installations, sites et édifices sensibles à l’environnement, disséminés aux quatre coins du pays.

1. The Eye of the Wind à Vancouver, en Colombie-Britannique
Surplombant Vancouver, ce noble point de repère est perché au sommet de Grouse Mountain, au nord de la ville. The Eye of The Wind est bien plus qu’une simple éolienne. Les visiteurs peuvent prendre son ascenseur pour monter au belvédère, situé un mètre à peine derrière les gigantesques pales en rotation. L’endroit est enivrant en plus d’offrir une vue panoramique époustouflante. À pleine vitesse, les pales tournent à 300 km/h (cette éolienne répond à près du quart des besoins énergétiques de la station de ski).

2. Falaises fossilifères de Joggins, en Nouvelle-Écosse
Les falaises fossilifères de Joggins dans la baie de Fundy, en Nouvelle-Écosse, font partie du patrimoine mondial de l’UNESCO. Et ce n’est pas tout. Elles sont également une destination de choix des paléontologues amateurs et attirent de plus en plus de voyageurs sensibles à l’environnement. Situé sur le site d’une ancienne mine de charbon que l’on a remis à son état naturel avec des plantes indigènes de la région acadienne, le centre d’accueil est un édifice aussi
écologique qu’élégant. De conception solaire passive, il est en outre doté d’une éolienne de 50 kW ainsi que d’un chauffe-eau solaire, et son toit recueille l’eau de pluie pour alimenter les toilettes. Dans le stationnement, ce sont les voitures hybrides qui ont la priorité.

3. Habitat 07 à Baie-Saint-Paul, au Québec
Le pavillon d’accueil de Baie-Saint-Paul – un joli village situé à une heure de route au nord-est de Québec, dans lequel le Cirque du Soleil a vu le jour – recèle bien plus que des dépliants, des cartes routières et un magnifique panorama sur le fleuve Saint-Laurent. Avec sa structure de paille compactée, ce pavillon est également un centre éducatif sur la construction durable nommé Habitat 07. Les employés ne manquent pas de souligner son isolation exceptionnelle, sa toiture
végétale et les diverses technologies d’énergie renouvelable qu’il met en œuvre, comme la thermie solaire, l’alimentation à photopiles et l’énergie éolienne. (Ouvert l’été seulement.)

4. Austria Passive House à Whistler, en Colombie-Britannique
Whistler a déjà beaucoup à offrir aux voyageurs sensibles à l’environnement, mais à elle seule, l’Austria Passive House est une destination qui vaut le détour. Conçu d’après des techniques de
construction, d’isolation et de circulation d’air de pointe, ce pavillon est d’une efficacité énergétique exceptionnelle au pays. C’est un consortium d’entreprises autrichiennes qui a dessiné et préfabriqué la structure en Europe avant de l’expédier en pièces détachées en Colombie-Britannique. L’Austria Passive House sera le centre névralgique du comité olympique autrichien et de la société autrichienne de télédiffusion durant les Jeux d’hiver de 2010. Ensuite, cet espace hébergera deux groupes récréatifs de plein air de la région et accueillera, bien sûr, les visiteurs qui ont un penchant pour le vert.

5. Irving Eco-Centre à Bouctouche, au Nouveau-Brunswick
L’Irving Eco-Centre (La dune de Bouctouche pour les intimes) invite les visiteurs à explorer l’une des dernières grandes dunes de la côte Nord-Est de l’Amérique du Nord. Une promenade de bois court sur deux kilomètres dans l’estuaire d’eau salée et permet d’observer les oiseaux des rivages tout en explorant et en découvrant ce fragile écosystème dans le plus grand respect de l’environnement. Ce centre était au rang des finalistes du prix du tourisme durable de Parcs
Canada en 2007.

6. Le Quartier de la Bourse à Winnipeg, au Manitoba
Le Quartier de la Bourse, à Winnipeg, propose une promenade guidée à la découverte des édifices écologiques et des activités de planification urbaine durable dans ce quartier historique et ses environs. C’est ici que s’élèvent certains des édifices les plus écologiques au pays, comme le campus de la rue Princess du Collège Red River installé dans un bâtiment patrimonial modifié. Pendant la promenade guidée de 45 minutes, dont l’itinéraire passe par un jardin sur le toit d’un commerce d’équipement de plein air, on parle aussi de moyens de transport alternatifs et de conservation d’énergie.

7. Craik Sustainable Living Project à Craik, en Saskatchewan
Le Craik Sustainable Living Project est situé à Craik, en Saskatchewan, à 125 km au nord de Regina. Il est la preuve « vivante » qu’une petite ville des Prairies peut poser la pierre angulaire d’un avenir plus écologique et prometteur. La structure de poutres et de balles de foin de l’Écocentre, d’une superficie de 557 mètres carrés, abrite un espace multifonctionnel à l’avant-garde du design et de l’efficacité énergétique. L’Écovillage, situé juste à côté, est en quelque sorte un laboratoire vivant des techniques et des matériaux de construction écologiques.

Par  l’équipe des nouvelles de la CCT, 12 février 2010
Avec la permission de la Commission Canadienne de Tourisme
Le texte a été modifié par rapport à l’original

Lire aussi :