L’Île de Vancouver est une immense île côtière de la province de la Colombie-Britannique.

C’est la plus grande île sur la côte pacifique du continent américain. Elle se déploie sur 32 134 kilomètres carrés et elle est longue de 460 kilomètres. Sa largeur maximale atteint 80 kilomètres.

L’Île de Vancouver est la 43e plus grande île au monde et la 11e île du Canada. C’est aussi la seconde île la plus peuplée du Canada après l’île fluviale de Montréal.

Elle est séparée du continent par une succession de détroits, notamment le détroit de la Reine-Charlotte, le détroit de Johnstone, le détroit de Georgie et le détroit de Juan de Fuca qui sépare l’île de l’État américain de Washington. La partie ouest de l’île s’ouvre vers le Pacifique.

La population de l’île est estimée à plus de 750 000 habitants dont la moitié habitent dans l’agglomération de Victoria, capitale provinciale de la Colombie-Britannique.

Les côtes de l’Île de Vancouver constituent un incroyable labyrinthe de goulets, d’îlots, d’anses, de baies, de falaises vertigineuses qui s’adossent à d’épaisses forêts, le tout baigné par les vagues majestueuses des détroits, notamment par le détroit de Juan de Fuca, ouverture vers l’océan Pacifique.

Plus de 200 espèces d’oiseaux sont répertoriés sur l’île de Vancouver, ainsi qu’environ 30 espèces de mammifères.

L’île de Vancouver se trouve dans une zone sismique, aussi peut-il y avoir des tremblements de terre accompagnés parfois de tsunamis.

Ainsi, en 1700, un tremblement de terre et un tsunami ont fait des ravages dans la région de Cascadia.