Vallée Nimpkish

La Vallée Nimpkish est une des belles vallées de l’Île de Vancouver, en Colombie-Britannique. Elle se caractérise par le fait que pendant des centaines d’années, les Amérindiens ont utilisé ces parages comme centre d’échange commercial entre les peuples des côtes Est et Ouest de l’île-de-Vancouver.

Dès le milieu du XIXe siècle, la vallée Nimpkish est devenue une source importante de bois utilisé pour la construction navale. On y a aménagé un chemin de fer destiné exclusivement au transport du bois, d’une longueur de 122 kilomètres, connu aujourd’hui comme la Route de la Locomotive 113, un engin à vapeur de 135 tonnes.

Malgré la coupe de bois intensive, la vallée a su préserver jusqu’à nos jours son caractère naturel et sauvage. On y cependant plusieurs campings et des sentiers forestiers menant vers ses nombreux lacs, grottes et escarpements qui invitent à l’escalade.

La Réserve écologique de la Vallée de Nimpkish a été créée par le gouvernement de la Colombie-Britannique sur une grande partie de cette vallée. Certains de ses arbres ont plus de 800 ans. Certaines zones sont interdites aux visiteurs.

Plusieurs parcs provinciaux et régionaux de la Colombie-Britannique font partie de la vallée.