La ville de Sidney se trouve sur la péninsule de Saanich, à la pointe est de l’Île-de-Vancouver, à 20 kilomètres environ de la ville de Victoria, capitale de la province (ne pas confondre avec Sydney en Nouvelle-Écosse ou Sidney au Manitoba).

Même si le nom officiel de la ville est Sidney, on l’appelle souvent Sidney-by-the-Sea, allez savoir pourquoi…

Le peuple des Saanich vécut sur ce territoire pendant des milliers d’années, mais il semble que ce peuple y venait surtout en hiver. Dès le début du XIXe siècle, le territoire appartient à la Compagnie de la Baie d’Hudson. C’est en 1858 que James Douglas y achète de vastes terrains et permet l’installation des premières familles de colons.

En 1859, le capitaine George Richards, du vaisseau Plumper, procède à l’arpentage des terres et nomme un grand nombre des repères géographiques de la région. Il donne ainsi le nom de Sidney à une petite île et au canal qui sépare cette île du continent, en l’honneur du lieutenant Frederick William Sidney, arpenteur de la marine britannique et membre de l’équipage du Plumper. Cette version est sujette à caution car dans les archives de l’Amirauté britannique, cette île serait appelée Sidney depuis 1845.

Le canton de Sidney est constitué civilement en 1891. Il y avait alors un bureau de poste, un magasin général, un hôtel et un petit chantier de construction navale.

Sidney a été élevée au rang de ville en 1952. Aujourd’hui, la localité est peuplée par plus de 11 mille résidents et elle est devenue le pôle économique de la pénisule de Saanich.

La ville se distingue par la qualité de vie qu’elle offre à ses citoyens. Par exemple, on y trouve pas moins de 55 parcs, de superbes plages, des rampes de lancement pour les bateaux de plaisance, des pistes pour les amateurs de vélo, un grand nombre de terrains de jeux et d’installations sportives, etc.

La ville possède deux musées, soit le Musée historique de Sidney et le Musée Maritime, ainsi qu’un centre sur l’Écologie Maritime, et le Monde Minéral (Mineral world and scratch patch) qui est à la fois un centre d’interprétation et un magasin où on peut acheter des minéraux.

Outre ses multiples restaurants et magasins, Sidney est aussi renommée pour ses librairies. Elles se trouvent principalement le long de la rue Beacon et de l’avenue Bevan, face à la mer. Sidney porte d’ailleurs fièrement le titre d’Unique Ville des Livres du Canada (Canada’s Only Booktown).

La ville est le point de départ pour l’observation des baleines qui viennent visiter les côtes de la région. Les amateurs de plongée peuvent se rendre au Récif Artificiel, aménagé pour la plongée sous-marine dans la baie de la ville.

Le terminal du ferry Canada-États-Unis (Sidney, CB–Anacortes, Washington) et le terminal du Swartz Bay Ferry, qui dessert les îles Gulf au nord de la péninsule de Saanich, se trouvent à Sidney.

http://www.sidney.ca/