Aujourd’hui une petite communauté côtière de l’Île-de Vancouver habitée par moins de 1000 résidents, la municipalité de Royston fut autrefois le plus grand port d’exportation de bois de la vallée de Comox et de l’ensemble de la Colombie-Britannique.

Chaque jour, des trains apportaient des milliers de troncs dans son port pour être ensuite envoyés partout dans le monde.

La localité naît en 1890, quand la famille d’un certain William Roy y achète un lot de terrain. Cependant, on ne sait si le nom de la ville vient de “Roy’s Town” (ville de Roy) ou si l’appellation honore la ville de Royston, située dans le Cambridgeshire, en Angleterre.

Royston se situe au sud de la ville de Comox et à environ 100 kilomètres de Nanaimo. La communauté est reliée au monde extérieur par le bus, le chemin de fer, le ferry et l’avion.

Parmi les attraits touristiques, on remarque à Royston les vestiges d’une douzaine de vaisseaux et de navires militaires qui ont été laissés dans la baie pour abriter le port et qui offrent un cadre impressionnant aux touristes.

Le village est entouré de belles montagnes et le célèbre lac Comox se trouve à proximité, avec ses truites qui attendent les pêcheurs avec impatience en frétillant de la nageoire.

Le parc provincial marin de Sandy Island est situé juste en face du village. On peut s’y rendre depuis le port pour se promener dans une magnifique forêt de pins Douglas. Un camping est aménagé dans le parc. Les îles Denman et Hornby, avec leurs plages de sable, leurs sentiers pédestres et les excellentes opportunités qu’elles offrent pour pratiquer la plongée sous-marine méritent aussi une visite.