La ville de Nanaimo se trouve en Colombie-Britannique, sur l’île-de-Vancouver. Elle regroupe environ 80 mille habitants et c’est donc la seconde ville en importance de l’île après Victoria, la capitale de la province. La distance entre Nanaimo et la ville de Vancouver, de l’autre côté du détroit de Géorgie, est d’environ 55 kilomètres.

C’est la découverte de gisements de charbon qui attire les premiers colons dans cette région. En 1849, la Compagnie de la Baie d’Hudson (CBH) ouvre une mine de charbon à Fort Rupert, et en 1852, le village de mineurs de Nanaimo est fondé sous le nom de Colviletown, d’après le nom de M. Andrew Colvile, gouverneur local de la CBH. En 1854, on y trouvait environ 30 familles, dont les hommes travaillaient pour la plupart à la mine.

Dix ans plus tard, le peuple autochtone Nanaimo, ou Snuneymuxw (un peuple Salish), fut déplacé des ces lieux vers leur nouvel habitat : la Réserve #1.

À la même époque, le village change de nom et devient Nanaimo. La CBH vend la mine et les terrains à la Coal Mining and Land Company, qui favorise le développement de la ville. Un architecte londonien est invité pour dresser les plans de la cité. George Deverill crée ainsi de larges avenues et de belles rues plantées d’arbres et disposées en rayons.

Outre l’industrie minière, la coupe du bois occupe une place importante pendant plusieurs décennies. Aujourd’hui cependant, la majorité des activités économiques de la ville se concentrent dans les secteurs manufacturiers et technologiques.

Le lac Brannen, à 10 km au nord-ouest, est un plan d’eau douce très fréquenté par les pêcheurs.

Nanaimo possède trois aéroports: le Nanaimo Airport, le Nanaimo Harbour Water Airport et le Nanaimo/Long Lake Water Airport. Les terminaux de BC Ferry sont situés dans la baie Departure, au Duke Point et dans le centre-ville. Une ligne de chemin de fer relie la ville à Victoria et à Courtenay.

Site de la ville : www.nanaimo.ca/