Le Mont Slesse (Slesse Mountain ou Slesse Mount) s’élève sur 2439 mètres au-dessus du niveau de la mer. C’est donc l’un des plus hauts sommets des Monts Cascades situés en Colombie-Britannique. La montagne Slesse est le sommet le plus haut de la crète de Skagit qui sépare les États-Unis et le Canada.

Le Mont Slesse constitue l’un des défis les plus difficiles pour les amateurs d’escalade, en raison de ses pentes brusques et escarpées, ainsi que de ses paysages impressionnants. Le niveau de difficulté de la montagne est classé à 5.6, soit très difficile, mais la route sud-ouest est un peu plus facile. La montagne est cataloguée parmi les 50 montagnes les plus attrayantes d’Amérique du Nord.

Toutefois, la face ouest descend abruptement et presque verticalement jusqu’à la ravine Slesse sur une altitude de 1950 mètres. C’est pourquoi les Amérindiens Halkomelem l’ont appelé Slesse ce qui signifie “pic”. La montagne est faite de granite gris.

Ce sont les alpinistes Stan Henderson et Fred Parkes qui ont escaladé cette montagne le 10 août 1927 pour la première fois. La porte d’entrée du Mont Slesse est la ville de Chilliwack, c’est le point de départ des expéditions d’amateurs d’aventures fortes.

Hélas, dans l’histoire du Canada, le Mont Slesse est resté comme l’endroit d’une des pires tragédies de l’aviation civile canadienne. Le 9 décembre, l’avion North Star des lignes aériennes Trans Canada s’écrasé en percutant le mont. Les 62 passagers et membres de l’équipage ont péri dans la tragédie. Un monument honore la mémoire des victimes près de la route de Chilliwack.