Merville est situé en Colombie-Britannique, dans la partie nord de la vallée de Comox, sur la côte Est de l’Île-de-Vancouver, près de la ville de Courtenay, en face du détroit de Georgie.

Il s’agit d’une petite communauté rurale nommée d’après la ville française où les troupes canadiennes installèrent leurs premières casernes lors de la Première guerre mondiale. La raison du choix de ce nom s’explique par le fait qu’un groupe de soldats s’établirent ici après la guerre sur des terres données par le gouvernement canadien.

Cependant, la région de Merville fut l’une des premières régions de la Colombie-Britannique à devenir l’un des centres de coupe du bois dans la province, ce secteur de l’économie qui apporta de gros revenus au Canada vers la fin du XIXe siècle. Les forêts de la région sont tombées sous les attaques des bûcherons, depuis 1890.

Aujourd’hui, Merville est reconnu comme un endroit propice à la pêche sportive, notamment, pour taquiner le saumon du Pacifique. La plage Bates (Bates Beach) est cataloguée comme l’un des endroits les plus fréquentés par cette espèce, en raison du manque de courants forts. Entre août et novembre, on y voit des douzaines de petites embarcations emportant des mordus de la pêche à la rencontre du saumon.

À Merville sont situés deux parcs d’importance : le parc provincial de la Miracle Beach (Miracle Beach Provincial Park), l’un des parcs les plus visités de l’Île-de-Vancouver; et le parc nature Seal Bay (Seal Bay Nature Park), apprécié par les amateurs de vélo de montagne.

Imméditament au nord de Merville, on trouve le grand Saratoga Beach Golf Course et le Storey Creek Golf Course, deux clubs de golf très populaires en Colombie-Britannique.

Pour y arriver de Victoria, en suivant l’autoroute 19, la plus pittoresque artère de l’île-de-Vancouver, il faut compter environ 2 heures et demie.