Lac Okanagan

Le lac Okanagan, le plus grand lac de la Vallée de l’Okanagan, en Colombie-Britannique, a une superficie de 351 kilomètres carrés. Le lac s’est formé lors du retrait de la calotte glaciaire, il y a environ 10 000 ans. À l’époque, il existait un énorme lac préhistorique que les archéologues appellent le lac Penticton, mais dont le lac Okanagan reste le dernier vestige d’importance.

Le nom du lac a été emprunté à un mot de la langue des Amérindiens Salish de l’Intérieur. Il signifie «beaucoup d’eau». Une des tribus de la nation de Salish de l’Intérieur s’appelle aussi Okanagan.

La longueur du lac est de 111 kilomètres. La largeur maximale atteint 6,4 kilomètres. Sa forme est oblongue. Sa profondeur maximale est de 232 mètres. Cet endroit se trouve près de l’île de Grant. Il est possible toutefois, qu’à certains endroits, la profondeur soit plus grande.

Le lac se compose de trois bassins. Au nord, le lac rejoint le lac Kalamalka par Vernon Creek et au sud, il rejoint le lac Skaha par le fleuve Okanagan.

Le lac Okanagan se joint au nord au lac Kalmalka par le passage de Vernon Creek et au sud, au lac Skaha, par la rivière Okanagan. Le lac est entouré des terrasses à la terre fertile, où on trouve de nombreux jardins d’arbres fruitiers.

Parmi les villes, situées en bordure du lac, citons Kelowna, la ville la plus importante de la vallée, Vernon, Penticton et Westside. On y trouve également cinq réserves indiennes.

Historiquement, le premier poste de commerce de fourrure y fut fondé en 1811 par David Stuart, de la Pacific Fur compagny. Pendant longtemps, la vallée n’était fréquentée que par des missionnaires français et des prospecteurs. Vers la fin du XIXe siècle, les terrasses fertiles autour du lac et le climat propice à l’agriculture, attirent des colons. Les îles principales du lac sont l’île Grant et l’île Rattlesnake.

Le lac constitue une destination très populaire auprès des touristes grâce à ses espaces verts, ses plages et une infrastructure très développée.

N’oublions pas que le lac Okanagan est l’habitat d’Ogopogo, monstre du lac Okanagan, doyen des monstres lacustres du continent nord-américain. On connaît également cette créature terrible sous le nom de Nessie d’Amérique du Nord.

Voir aussi :