La ville de Duncan se trouve au coeur de la région de Cowichan, à mi-chemin entre Victoria et Nanaimo, sur l’île-de-Vancouver. La ville est le chef-lieu de la région de Cowichan et elle regroupe environ 5100 résidents.Duncan a conservé le charme d’une ville victorienne, avec ses belles résidences anciennes, ses boutiques élégantes et ses nombreux restaurants. La ville propose aussi un circuit touristique qui permet d’admirer environ 80 grands totems installés dans ses rues et sur ses places (le Totem Tour).

Duncan est une ville idéale quand on aime se promener à pied, car ses rues sont aménagés avant tout pour les marcheurs et non pour les amateurs de ces engins bruyants et d’une rare laideur qui empoisonnent la vie des humains depuis plus d’un siècle.

Demandez à un résident de cette partie de l’île-de-Vancouver quelle est la ville la plus calme de la Terre, et il vous répondra que c’est Duncan.

La ville de Duncan fut fondée par la famille de William Duncan (il fallait y penser), des colons originaires d’Écosse qui s’y établirent vers la fin des années 1870. Les Amérindiens Salish du littoral habitaient cette région depuis des temps immémoriaux.

La ville de Duncan est également célèbre pour ses chandails tricotés à la main qui présentent des motifs inspirés des couverture traditionnelles Salishs en écorce de cèdre ou en laine de chèvre.

Le train à vapeur de la Vallée de Cowichan, un petit train touristique très populaire, fait un arrêt à Duncan.

Le Musée de la Vallée de Cowichan (Cowichan Valley Museum) mérite une visite. On peut y voir des objets rappelant l’époque des pionniers, des photos anciennes et des documents écrits à main (un art fascinant, disparu depuis l’avènement de l’ordinateur). Ce musée se trouve dans l’ancienne gare de la ville, construite en 1912.

Une autre visite s’impose si vous passez vos vacances à Duncan, celle du centre culturel Quw’utsun’. On y organise des conférences, des expositions, des colloques, des séances de contes, des dégustations de mets traditionnels, des ateliers et bien d’autres activités qui mettent en lumière le patrimoine des Premières nations de la région.

Pour les amis des animaux, le Marais Somenos (Somenos Marsh) abrite des oies migratrices et un nombre infini d’oiseaux aquatiques.

Pour les sportifs, les terrains de golf de Duncan incluent le Cowichan Golf and Country Club, le Duncan Meadows Golf and Country Club et l’Arbutus Ridge Golf Club.

Le Lac Quamichan, situé à 2 kilomètre à l’est de Duncan en suivant les routes Trunk et Indian, est le meilleur plan d’eau de la région pour la pêche (même si certains poissons du lac estiment que cette affirmation est tout simplement ridicule!). Les truites peuvent atteindre 4 kilogrammes et plus (mais de nombreuses truites envisagent de suivre un régime draconien…).

Finalement, notons qu’à Duncan se trouvent la rondelle et le bâton de hockey les plus grands au monde. Ils sont installés en face du centre communautaire de Duncan. Le bâton mesure 205 pieds et pèse 28,118 kg.

Site web de la ville de Duncan: www.duncan.ca

Lire aussi :