Le quartier chinois de New Westminster se trouve à une vingtaine de minutes de Vancouver, en Colombie-Britannique.

Ce fut le premier quartier chinois dans l’ouest du Canada. Fondé dans les années 1860, il reste l’un des plus grands de la région.

Le Chinatown de New Westminster s’est d’abord formé le long de Front Street. Plus tard, vers la fin des années 1880, il déménage vers le Swamp, au sud du centre-ville de New Westminster, dans un périmètre bordé par l’avenue Royale, la rue Columbia et les 8e et 12e rues.

En 1898, ce quartier fut détruit lors du Grand Incendie de New Westminster, quand près de la moitié de la ville fut anéantie par le feu. Cependant, le quartier chinois fut rapidement reconstruit. En effet, vers la fin du XIXe siècle, on trouve à New Westminster environ 1700 résidents chinois, alors qu’à Vancouver on comptait à cette époque seulement 200 habitants d’origine chinoise.

L’école chinoise, l’hôpital chinois, l’église méthodiste chinoise et un certain nombre d’associations bénévoles, dont les Francs-Maçons Chinois, se trouvent dans ce quartier.

Voir aussi :