Lors du siège de Louisbourg, pendant l’été 1758, le commandant en chef des forces britanniques Jeffery Amherst, sépare ses troupes en trois divisions, chacune commandée par un des trois généraux anglais qui servaient en Amérique du Nord : James Wolfe, Charles Lawrence et Edward Whitmore.

La forteresse est défendue par les Français dirigés par le gouverneur Augustin de Boschenry de Drucour. Sa femme se distingue lors de la bataille par sa bravoure et sa participation directe aux combats.

Après la capitulation de Louisbourg, Jeffery Amherst offre un dîner en l’honneur du gouverneur français et sa femme, avant de les déporter en France. Les trois généraux anglais y participent.

On ordonne à un vieil Amérindien Micmac d’apporter un poisson pour le dîner et de le servir, préparé à la façon micmac. Il sert le plat, cuisiné pendant des heures, mais sur les cinq invités, Jeffery Amherst est le seul à en manger. Les cinq autres invités ne touchent pas un seul morceau, probablement étaient-ils déjà rassasiés. Ils parlent de la guerre et discutent sur son issue.

L’Indien se sent offensé, car refuser de manger, ne serait-ce qu’un petit morceau, c’est une insulte. Il annonce alors aux invités qu’aucun d’entre eux ne vivra assez longtemps pour connaître l’issue de cette guerre.

Jeffery Amherst, amusé, lui demande si lui-même est au nombre des condamnés. Le vieil homme lui dit que non, qu’Amherst n’a vécu que la moitié de sa vie à ce jour, mais que les cinq autres décèderont l’un après l’autre au fil des années à venir. Par respect pour la femme, elle sera la dernière à mourir et elle aura ainsi le temps d’enterrer son époux.

Les invités rient.

Par la suite, ils ne rirent plus. En effet, James Wolfe est tué lors de la Bataille des Plaines d’Abraham, le 13 septembre 1759, un an après le dîner fatal. Le général Charles Lawrence meurt le 19 octobre 1760, à la suite d’une maladie qui l’achève à l’âge de 50 ans. Le général Edward Whitmore est noyé lors d’une traversée maritime, le 11 décembre 1761 : il tombe par-dessus bord.

Le gouverneur Augustin de Boschenry de Drucour décède en France, le 28 août 1762. Sa femme Marie-Anne le suit dans la tombe le 18 octobre 1762, deux mois plus tard.

Jeffery Amherst, pour sa part, décède le 3 août 1797, 39 ans exactement après le dîner fatidique.