Le mystère des «fosses mortuaires» de dinosaures est résolu

Drumheller (Alberta). Des chercheurs canadiens, chinois et américains ont résolu un mystère vieux de 150 millions d’années concernant la préservation de petits dinosaures dans le Xinjiang, une région isolée située dans le nord-ouest de la Chine.

Entre 2001 et 2005, l’équipe de chercheurs a fouillé trois fosses contenant les squelettes entassés d’au moins deux différentes sortes de petits dinosaures encore inconnus, appartenant à la famille des théropodes. Les théropodes sont des dinosaures carnivores qui marchent sur leurs pattes arrière, ce qui inclut aussi bien le tyrannosaure que des individus de plus petite taille qu’on appelle habituellement des «raptors».

Guanlong Wucaii dinosaurs
Deux petits dinosaures Guanlong Wucaii
 Copyright ©Michael Skrepnik

«Nous n’avions jamais rien vu de tel auparavant» a déclaré le Dr David Eberth, chercheur au Royal Tyrrell Museum et principal auteur d’un article devant ête publié cette semaine dans la revue scientifique PALAIOS. «Dans la plupart des cas, les os sont éparpillés horizontalement, mais ici, les squelettes sont entassés les uns au-dessus des autres, dans ce qui semble être des fosses remplies de boue volcanique.»

Dans un premier temps, on n’a pas trouvé d’explication sur la formation de ces «fosses funéraires de dinosaures», ni sur le fait qu’elles renferment ces petits squelettes. Cependant, après avoir étudié certaines particularités géologiques de la région, l’équipe a constaté que ces fosses étaient en fait des traces de pas remplies de boue, laissées vraisemblablement par un sauropode (dinosaure herbivore quadrupède) pesant une vingtaine de tonnes. Des restes de ce mastodonte, le Mamenchisaurus, furent également trouvés dans les environs. «Découvrir que la préservation de ces superbes petits squelettes de théropodes est due aux empreintes laissées par un dinosaure géant au long cou était vraiment insolite», ajoute le Dr Eberth.

Limusaurus
Limusaurus

«Ces fosses présentent une ressource fantastique dans la mesure où elles nous livrent de petits dinosaures qui ne sont généralement pas bien conservés à l’état de fossile. Trouver autant de squelettes et de nouvelles espèces de petits théropodes nous permet déjà de mieux connaître le processus de croissance et l’évolution de ces anciens animaux et de leurs proches parents.»

Ces recherches furent réalisées grâce au soutien de la National Science Foundation, de la National Geographic Society, de l’Institute of Vertebrate Paleontology de Pékin, de la George Washington University et du Royal Tyrrell Museum of Paleontology.

Limusaurus
Limusaurus

Soutenu par le gouvernement de l’Alberta, le Royal Tyrrell Museum est la seule institution canadienne vouée à l’étude de la vie préhistorique. Le musée se trouve à six kilomètres au nord-ouest de Drumheller, sur la route 838.

source: communiqué de presse du 20 janvier 2010.

Pour plus d’informations, visitez le site www.tyrrellmuseum.com/

Légende des Photographies :

1- Deux petits dinosaures Guanlong wucaii luttent pour s’échapper d’une fosse boueuse. La scène se passe en Chine vers la fin de la période Jurassique. Illustration de Michael Skrepnik.

2 - Limusaurus.

3 - Ces os fossilisés d’un Limusaurus, probablement un théropode herbivore, furent trouvés dans une «fosse mortuaire» de Chine en 2001.

Lire aussi :